A la une Social

Voyage à l’extérieur – Restriction de sortie pour les femmes

Sortir à l’extérieur ne serait plus une aventure pour les femmes malgaches. Les conditions sont, désormais, soumises à une restriction sévère.

La grogne des passagers commence à se faire entendre à l’aéroport d’Ivato. L’application d’une mesure visant à interdire la sortie des jeunes femmes à l’étranger est effective au sein du service de frontière. « Le gouvernement ne veut plus qu’une femme voyage seule hors de Madagascar car l’État veut protéger ses citoyennes », explique une source officielle.

Même si les documents de voyage des passagers sont réguliers, la conformité à une nouvelle loi sur la lutte contre la traite de personne serait à l’origine de cette mesure.

Contacté par téléphone par un collègue, le ministre de la police nationale, le contrôleur général Roger Rafanomezantsoa d’expliquer « Les passagers passent par un contrôle dès la préparation du passeport, notamment pour les femmes. Le document de voyage ne leur est pas délivré si leur cas est douteux. Au cas où elles arriverant à obtenir leur passeport, une contre-vérification est effectuée à l’aéroport ».

Rudes négociations

Le service de délivrance de passeport à Anosy n’est pas la seule entité mobilisée pour procéder au contrôle. Une nette collaboration avec le service de Police de l’air et de frontière au sein de l’aéroport d’Ivato a été mise en place. Cette semaine, un couple qui voulait quitter Madagascar s’est vu être bloqué devant la fouille menée par la police. La femme n’a pas été autorisée à sortir qu’après deux heures de négociation tout en présentant les papiers nécessaires dont le visa. Selon toujours l’information, une autre passagère s’est fait confisquer son passeport alors qu’elle a montré que son cas était régulier.

À en juger la nouvelle mesure appliquée à la sortie de la frontière, les passagères se sont rendues compte qu’elles devraient être accompagnées de leurs maris respectifs pour qu’elles puissent partir librement. Malgré l’obtention de tous les documents afférents à un voyage comme la réservation d’hôtel, les devises et autres, la police est stricte quant à l’embarquement d’une femme seule.

Selon une source concordante, « la sortie de la femme à l’extérieur de Madagascar dépendra de la régularité de ses papiers. Celles qui entendent passer le séjour dans les pays à risques comme la Chine et les pays arabes devraient attendre l’aval du ministère de Travail. Le motif du voyage ainsi que la destination des passagères devraient être passés à la loupe. Celles qui sont mariées devraient présenter l’autorisation émanant de leur mari ».

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter