A la une Culture

Madajazzcar – Dominique Di Piazza officie une messe en ode au jazz

Lors de la soirée d’ouverture officielle de la 30ème édition du festival international Madajazzcar, Dominique Di Piazza surprend par son humilité. En sus de son talent.

C’est tout un privilège que de le compter parmi les invités internationaux de la 30ème édition du festival international Madajazzcar. Un bassiste de jazz de renom, véritablement unique en son genre. Il a émerveillé par son doigté et par la passion qu’il retranscrit à travers ses compositions. Dominique Di Piazza honore de sa présence la programmation du festival, cette année. Son nom peut être étranger pour les mélomanes non-avertis, mais pour tous les afficionados du jazz, c’est un musicien exceptionnel.

Dans la soirée du jeudi, pour l’ouverture du festival au Carlton Anosy, le bassiste français d’origine sicilienne a, ainsi, ravi un public de tous âges et de tous horizons venu l’apprécier. En présence, également, des sommités de la scène culturelle et des partenaires du Madajazzcar, Dominique Di Piazza, reconnu aussi pour son rôle de pasteur dans l’Hexagone, a émerveillé aux côtés des musiciens nationaux qui l’ont accompagné en nous livrant une messe en l’honneur du jazz. « Ça me fait énormément plaisir d’être avec vous ici et que l’on puisse dialoguer ainsi à travers la musique. Pour moi, il importe énormément d’échanger par le biais de cet art et je suis très ravi que cela soit réciproque avec les musiciens locaux », a-t-il affirmé.

Fédérateur

Dans l’assistance, on s’est ainsi laissé bercer par son talent, un honneur pour certains, une belle découverte pour d’autres. Dominique Di Piazza se sent comme un poisson dans l’eau sur la scène du Madajazzcar. Eddy Kapuku, directeur général d’Airtel Madagascar et également mélomane aguerri confie dans l’assistance « J’avoue être agréablement surpris, autant par ce musicien, ainsi que ce festival exceptionnel qui, fort de sa passion pour le jazz, satisfait le public tout en promouvant activement les talentueux musiciens et artistes nationaux. Véritable vitrine de la culture et surtout du talent malgache, le festival Madajazzcar conquiert et brille par son éclectisme, le tout en prônant les valeurs qu’il a en commun avec Airtel ».

Une affirmation à laquelle Désiré Razafindrazaka, président du comité d’organisation de Madajazzcar, ajoute « Nous sommes plus que ravis de l’engouement et du soutien dont font preuve nos fidèles partenaires pour le festival et qui montrent un grand dynamisme pour nous accompagner dans cette aventure ».

Entre temps, Dominique Di Piazza a enchainé aux côtés de Joro Andrianasolo à la guitare, Fy Ny Aina Rajaofetra au clavier, Bolo Rakoto David à la batterie, et Andry Micka au saxophone, ses compositions. Reconnu comme l’un des bassistes les plus innovateurs dans le domaine de la musique actuelle, il est à redécouvrir à Antsahamanitra, cet après-midi, pour le podium jazz.