Social

Émergence rurale – Équipements marquent la foire agricole

Emergence, urgence, éfficience. C’est par ces trois termes que se caractérise l’édition de cette année de la Foire Internationale de l’Agriculture, de l’agribusiness et de l’agroalimentaire, du 12 au 15 septembre. Présentée à l’Hôtel du Louvre en présence de partenaires nationaux et internationaux, la FIA de cette année se veut de plus en plus inclusive. Ce traditionnel événement ayant lieu à Forello Expo Tanjombato réunit, à chaque occasion, tous les inconditionnels du monde rural et du secteur agricole. Depuis les paysans jusqu’aux capitaines d’industrie, la Foire Interna­tionale de l’Agricul­ture, de l’agribusiness et de l’agroalimentaire constitue un carrefour pour toutes les personnes travaillant dans le domaine de l’élevage, de la pêche et de l’agriculture. « Nouveauté pour cette année, le secteur hippique aura un espace dédié dans le cadre de la FIA, des chevaux y seront donc exposés », affirme Michel Ramiaramanana, de l’Agence Première Ligne à l’origine de la FIA. Cinq cent cinquante stands attendront les visiteurs pendant les quatre journées de cette foire et tous les produits et matériels de productions touchant le milieu rural y seront retrouvés. « 85 % des Malgaches vivent des activités rurales. Et un pays qui est riche, c’est un pays où son peuple mange à sa faim. Madagascar était un pays exportateur de riz en 1972 mais maintenant on importe tout, le riz, le sucre. Alors que cultiver du riz, nous savons le faire. Et c’est là qu’intervient la nécessité d’équiper les paysans en matériel de production agricole tout en leur achetant par la suite leurs produits », explique Nahil Ismael, de la société Agrivet, schématisant oralement l’état actuel du secteur agricole.

Rencontre

La Foire Internationale de l’Agricul­ture, de l’agribusiness et de l’agroalimentaire 2019, bénéficiant de l’appui des ministères concernés, s’inscrit cette fois-ci dans la voie de la promotion de l’autosuffisance alimentaire, un des velirano du Chef de l’État.

« Le leadership du Président de la République fait efficacement écho, car maintenant le secteur privé est là et est prêt pour contribuer à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. La FIA va permettre et faciliter la rencontre entre producteurs et investisseurs, fournisseurs et clients », indique Michel Ramiaramanana . Quarante mille invitations ont été gratuitement distribuées afin de favoriser la découverte et l’accès des personnes venant de loin à cet événement. « Sur présentation d’une invitation, la société Cotisse accorde une remise sur le frais de transport des paysans qui se rendront à la FIA. Le transport est également un moteur du développement », informe le représentant de la société Cotisse lors de la présentation de la FIA 2019. Une trentaine de conférences animées par des agents de la FAO ou Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture caractériseront aussi la FIA cette année.

De même, le secteur bancaire à travers la Bank of Africa ou BOA accompagnera les paysans dans le cadre de la FIA. Selon Henri Razakatsara, directeur de la microfinance auprès de cette banque, « Des offres seront proposées partant du financement de la production, à celui du stockage, jusqu’à celui de l’investissement ». Tous les exposants et visiteurs de la foire ne seront pas en rupture d’énergie car l’entreprise Legrand s’en est chargée et le site d’exposition, Forello Expo, va être une zone wifi grâce au partenariat avec Orange Madagascar. « Mada­gascar, île verte. Economie bleue. Madagascar sur la route de l’émergence » sont les phrases phares qui marqueront l’atmosphère à l’occasion de la FIA, qui est à sa troisième édition. Le ministère en charge de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche est co-organisteur de cet important événement économique.

Tsiory Fenosoa Ranjanirina

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter