Accueil » A la une » Transport – Le manifold des taxis-brousses digitalisé
A la une Economie

Transport – Le manifold des taxis-brousses digitalisé

Le  matériel  remis  par  le  PNUD

Le suivi des voyageurs des taxis-brousses se fera désormais en ligne. Un tel dispositif offre plusieurs avantages dans la lutte contre la propagation du coronavirus.

C’est l’effervescence sur les routes nationales durant ce mois doux des vacances. Une association des transporteurs menace d’augmenter les tarifs de ses membres à cause de la déliquescence des routes nationales. Des dégradations qui leur causent des préjudices. Pendant ce temps de fronde, d’autres initiatives louables se concrétisent. Avec le soutien des Fonds de Nations Unies pour la Consolidation de la Paix, l’Organisation internationale pour les migrations, OIM, appuie le ministère en charge des transports dans la digitalisation du manifold pour la traçabilité des voyageurs particulièrement en période épidémique.

Depuis que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré la Covid-19 comme pandémie mondiale le 11 mars 2020, elle a déjà entraîné plus de 195 millions de cas du virus confirmés et plus de 4,2 millions de décès dans le monde. Audelà de son immense bilan humain, le virus a également déclenché une crise économique et sociale sans précédent, qui touche particulièrement les pays en voie de développement. Et les transports publics, aériens, terrestres ou maritimes, ont été accusés d’avoir véhiculé le mal.

Impact certain

Madagascar n’a pas été épargné par la pandémie. Les mesures légitimes prises par les autorités gouvernementales pour contenir le virus et sauver des vies notamment les restrictions de mobilités depuis ou vers certaines régions ont eu cependant un impact certain sur l’économie du pays. Et sur la vie quotidienne d’une frange importante de la population qui dépend de cette mobilité. La difficulté de maîtriser la pandémie laisse entrevoir un scénario imprévisible, rapidement évolutif de déconfinements en re-confinements pouvant renforcer un climat de frustrations et de tensions. La crise sanitaire de la Covid19 et les effets économiques et sociaux néfastes qui en résultent, menacent les acquis de la paix durement obtenus ces dernières années.

Dans ce contexte, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’OIM, et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), mettent en œuvre le projet « CAPMadagascar » (Consolider et accélérer les acquis de la paix à Madagascar durant la crise de Covid-19), financé par le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (PBF). Ce projet innovant aborde l’enjeu des incidences en matière sécuritaire, de gouvernance, et de protection des droits des personnes les plus vulnérables, liées à la crise sanitaire. L’OIM en coordination avec le ministère des Transports, du tourisme, et de la météorologie (MTTM), appuie le processus de facilitation de la traçabilité des passagers à travers la conceptualisation d’un logiciel de digitalisation des manifolds utilisables par toutes les gares routières aussi bien publiques que privées , et un appui en équipements informatiques. La remise officielle du logiciel de digitalisation des manifolds, et des équipements informatiques s’est déroulée à la Gare Routière Maki, en présence de Joël Randriamandranto, ministre des Transports, du tourisme et de la météorologie, des représentants du PBF et de l’OIM, et des représentants des autres parties prenantes impliquées dans le processus de digitalisation des manifolds.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter