Océan indien

Agriculture – Maurice ne «riz» plus

«À Maurice, la terre est rocheuse. Elle n’est pas propice à la plantation du riz», soutient Harish Ramphul, un ancien gestionnaire de Vita Rice Ltd. Cette entreprise a fermé ses portes la semaine dernière. Elle a été mise sur pied le 9 mars 2009. Ce projet suscitait beaucoup d’espoir, mais aujourd’hui Maurice doit s’avouer vaincu car la riziculture n’a pas marché.

Trente millions de dollars avaient été investis par Graeme Robertson de Vita Grain Private Ltd pour cultiver les semences de riz hybride sur une superficie atteignant deux mille hectares. Au départ, la culture de riz a été faite sur une superficie de cinq cent hectares sur les terres de Rose-Belle Sugar Estate. Une récolte de 10 à 12 tonnes de semences de riz par hectare était attendue. En 2012 a eu lieu la première récolte et elle a atteint les 668 tonnes en 2015.

Selon les chiffres publiés par Statistics Mauritius en 2018, la superficie consacrée à la culture du riz a diminué de 76,8 %, passant de 56 hectares en 2017 à 13 hectares en 2018. La production de riz a de ce fait baissé de 88,1 %, chutant de 160 tonnes à 19 tonnes au cours de la même période…

© lexpress.mu

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter