Accueil » Social » Vie de femme – Des handicapées interdites à la procréation
Social

Vie de femme – Des handicapées interdites à la procréation

Une situation malheureuse décriée par l’Association des femmes handicapées de Mada­gascar (AFHAM) à Toliara. Des femmes handicapées sont interdites d’enfanter. « De nombreuses femmes en situation de handicap sont poussées à ne pas avoir d’enfant. Cette forme de discrimination commence par les familles même de ces femmes, qui jugent que leur handicap ne leur permettrait pas de procréer. Alors que même handicapées, elles peuvent très bien enfanter et l’enfant qui naîtra ne sera pas forcement handicapée » explique Hanitra Léontine, membre de l’AFHAM Toliara. Dès leur plus jeune âge, ces femmes handicapées sont sensibilisées à ne pas avoir d’enfant. Plus tard, elles sont emmenées voir un médecin ou des sages-femmes pour « retourner » leur utérus afin qu’un enfantement ne soit pas possible.

« C’est malheureux et ces pratiques prouvent que nous perdons nos droits fondamentaux » ajoute Hanitra Léontine. À cette journaliste de dénoncer toute forme de discrimination à l’égard de ces femmes en situation de handicap, pour qu’elles puissent retrouver leurs valeurs. En changeant des lois, en appliquant ou en vulgarisant celles qui existent, relatives aux droits des personnes en situation de handicap.

La plupart d’entre elles n’ont pas droit à un travail décent, et n’ont pas accès à des soins adéquats, certaines sont victimes de violences conjugales et discrimination de la part de la société. L’asso­ciation Zara Aina Divine Madagascar est venue apaiser un tant soit peu leur peine en offrant des paniers garnis lors de la fête nationale. Quatre-vingt membres de l’AFHAM en ont bénéficié. « Nous voulons partager de la joie à ces femmes en situation difficile. Nombreuses vivent seules sans rentrée d’argent et n’ont pas accès à l’emploi. Elles méritent une meilleure considération » livre Marianne Andriambololona, présidente de l’association Zara Aina Divine Madagascar.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter