Accueil » Culture » Musée de la photographie – Le centre d’intérêt axé sur les jeunes
Culture

Musée de la photographie – Le centre d’intérêt axé sur les jeunes

Le Musée de la Photographie à Anjohy rouvre ses portes et promet de fédérer encore plus la jeunesse à s’y retrouver pour s’y imprégner de l’histoire du pays.

Une grande vitrine de l’histoire du pays, soigneusement polie afin de mieux la retranscrire, le Musée de la Photographie se relance de plus belle et convie un public de toutes les générations à s’y retrouver.

Voici trois ans maintenant que ce lieu inédit et exclusif, étoffant notre savoir de l’histoire du pays, mais surtout de sa culture nous a ouvert ses portes. Trois ans de découverte pour la jeune génération, mais aussi trois ans de redécouverte d’une collection de photographies inestimable retraçant plusieurs péripéties du peuple malgache, c’est ce que le Musée de la Photographie sis à Anjohy dans les hauteurs de la ville des Mille continue de proposer.

Bien au-delà de compter parmi les lieux de pédagogie et d’imprégnation historique de la capitale, le musée s’affirme même aussi comme un lieu d’émerveillement à part. Un espace qui comme son nom l’indique regorge de richesse en y conviant le public à entrevoir plusieurs facettes de son patrimoine historique.

Comme pour beaucoup, l’année 2020 a été également particulièrement difficile pour le Musée de la Photographie. Cependant, il ne se prive pas d’afficher quand même avec fierté sa dévotion à son devoir, poursuivant avec détermination sa mission de préservation du patrimoine photographique et de renforcement de l’appropriation par les Malgaches de leur histoire.

D’autant plus que selon un bilan qu’il a dressé, 70% des visiteurs du musée sont âgés de moins de 25 ans. De quoi démontrer l’intérêt grandissant de la jeunesse pour l’histoire de Madagascar et le motive aussi dans sa mission d’éducation citoyenne.

Faisant preuve d’une grande gratitude à l’égard de tous ceux qui lui permettent de subsister donc, le Musée de la Photographie pour sa réouverture après le dernier confinement tient à remercier ceux qui l’ont soutenu jusqu’ici. Aussi bien, ceux qui contribuent à enrichir sa banque d’images, ceux qui y partagent leurs connaissances le temps des incontournables « Café Histoire » par exemple, mais aussi ceux qui le soutiennent financièrement et techniquement.

Café histoire

Notamment, comme récemment la signature d’une convention entre le Musée de la Photographie et la Mauritius Commercial Bank (MCB) Madagascar. Ce dernier qui épaule désormais le Musée dans son optique de préservation et de promotion du patrimoine photographique national. Helianta Rajaonarison, présidente du Musée de la Photographie d’affirmer « Chaque collaboration nous tient particulièrement à cœur. Ce genre de soutien nous aide aussi bien à enrichir encore plus les plus de dix-sept mille photos anciennes que l’on a pu numériser jusqu’ici, mais aussi à pouvoir réaliser plusieurs projets aussi à côté ».

Rouvrant ainsi avec panache ses portes au public, tout en relançant tambours battants aussi sa programmation annuelle, le Musée de la Photographie à Anjohy nous invite déjà à redécouvrir son fameux « Café Histoire ». Rendez-vous est ainsi donné ce 12 juin à partir de 10h pour y retrouver l’auteure Aina Rajaonera qui y présentera son ouvrage sobrement intitulé « Je redécouvre Madagascar ».

Spécialement conçu par une maman pour nous faire redécouvrir Madagascar à travers dix thèmes soigneusement illustrés, qui révèlent les mille facettes de la Grande île. À savoir, son histoire, sa géographie, ses coutumes et sa gastronomie. Mais également cinq cent mots et exemples ludiques pour s’exprimer en malgache au quotidien. Dix-sept planches de dessins pour apprendre et mémoriser facilement chaque mot dans un contexte. Le tout fort d’une présentation attrayante, colorée et aérée, ainsi que d’un confort de lecture adaptée aux enfants dyslexiques de plus de six ans.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter