Social

Droit – Mirado et Niu Raza, porteparoles des enfants

Michel  Saint-Lot  et  Mirado  au  cours  de  la  signature du  contrat  de  deux  ans.

Deux artistes engagés dans le respect des droits de l’enfant. La signature d’un contrat s’est tenue, hier, à l’Hôtel Ibis, entre les nouveaux supporteurs de l’Unicef, dont Mirado Ravohitrarivo et le représentant résident de cette agence à Madagascar, Michel Saint-Lot.

Mirado et Ny Ony Razafindratandra connue sous le nom d’artiste Niu Raza, deviennent supporteurs de l’Unicef, des portevoix et porte-paroles des enfants. Ces deux artistes se sont engagés dans la promotion des droits de l’enfant en participant aux divers programmes il y a deux ans. « Ces jeunes sont des personnalités du monde public nuées de qualité et d’engagement auprès des enfants. Ils ont apporté leur soutien de façon désintéressée et bénévole. Ce sont des modèles », relate Michel Saint-Lot. Mirado à déjà participé au programme Let us learn en soutenant l’éducation. « J’ai le temps et c’est la motivation. Il faut pousser les jeunes à avoir un rêve et à construire un monde meilleur », encourage le chanteur.

Niu Raza, auteur-compositrice qui vit aux États-Unis, confie qu’elle prend à cœur cette mission car les enfants sont le futur de Mada­gascar. Elle va prioriser les droits des jeunes femmes et l’éducation des filles, si Mirado va travailler sur l’environnement, les droits de l’enfant et la promotion des jeunes. Mais les deux artistes vont également aborder l’accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

Le représentant souhaite que rejoignent la grande famille de l’Unicef en devenant ambassadeurs. Si les porte-paroles dévient les normes, l’agence rompt le contrat.