Accueil » Faits divers » Ambohimangakely – Une famille tombe dans le piège d’un gang armé
Faits divers

Ambohimangakely – Une famille tombe dans le piège d’un gang armé

Une escouade de bandits qui a plus d’un tour dans son sac. Vendredi aux alentours de minuit, sept bandits armés de fusil de chasse et d’armes blanches ont assailli une résidence à Maizindrano Ambohimanga­kely, dans la commune d’Ambohimangakely. Ne parvenant pas à entrer dans la maison imprenable, fermée à double tour, les assaillants ont donné des coups à la porte.

Réveillées en sursaut, les personnes attaquées sont allées voir ce qui se passait. Pour prendre les victimes dans leur piège, les bandits ont fait mine de prendre la fuite en courant. Revigorés par ce repli, le propriétaire et ses employés se sont lancés aux trousses des malfaiteurs. Un revirement de situation est néanmoins survenu lorsque les poursuivants se sont retrouvés à l’écart de leur foyer.

Recherche infructueuse

Au moment où ils s’y attendaient le moins, la bande s’est retournée contre eux. Sans crier gare, les malfaiteurs ont ouvert le feu, les obligeant à rebrousser chemin et rejoindre la maison en courant comme des dératés.

Avant qu’ils ne parviennent à verrouiller la porte, la bande a réussi à les rattraper pour s’introduire dans le foyer avec facilité. Une fois à l’intérieur, ils n’avaient plus qu’à se servir. Selon les préjudices déclarés à la gendarmerie, une somme s’élevant à 1,2 million d’ariary est tombée dans l’escarcelle des bandits. Les voleurs ont dans la foulée fait main basse sur un poste téléviseur à écran plat, deux ordinateurs portables et deux smartphones.

Dissimulés derrière des masques, les brigands sont restés dans la maison durant près d’un quart d’heure. Les assaillants avaient déjà réussi à prendre le large lorsque la famille attaquée a pu prévenir les voisins qui à leur tour ont prévenu les forces de gendarmerie.

Les éléments d’intervention ont été prévenus une trentaine de minutes après l’attaque. Des gendarmes prépositionnés à Andranovao Ambohimanga­kely sont venus à la rescousse.

Les forces de gendarmerie se sont néanmoins heurtées à une difficulté lorsqu’elles ont engagé la poursuite. Malgré leur vélocité, les éléments d’intervention n’ont pas retrouvé les traces des fuyards.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter