Accueil » Régions » Lutte contre covid-19 – Renforcer la vaccination dans le Boeny
Régions

Lutte contre covid-19 – Renforcer la vaccination dans le Boeny

Le Centre régional de commandement opérationnel Covid-19 (CRCO) de la Boeny a changé de nom en Comité de vigilance et de lutte contre les épidémies depuis le mois de mars. Le responsable de cette nouvelle structure, le Dr Andriatsitohaina Ravalitera, a présenté la situation épidémiologique de la région Boeny, vendredi au Coco lodge, durant la cérémonie de lancement du Projet d’appui de lutte anti-Covid.

«Le CRCO de Boeny a géré la lutte contre la Covid depuis le mois de mars 2020. La situation épidémiologique depuis le 17 mai 2020 jusqu’au 31 mars 2022 fait état d’un cumul de mille cent vingt-six cas confirmés (27,15%) sur les quatre mille cent quarante-deux tests PCR effectués, et de mille vingt-cinq guérisons (81,3%). Au total, le nombre de décès a touché cent une personnes, soit un taux de létalité de 08,9% », décrypte le responsable.

Depuis la campagne de vaccination en mars 2021, le taux de vaccination reste faible. La population est réticente à la prévention, le taux de vaccination dans la région Boeny est de 31%. Sur les plus de trois cent mille cibles, seuls quelque cinq cent quarante-cinq mille personnes ont été vaccinées, à l’Astrazenica, au Janssen et au Pfizer.

Aujourd’hui, la situation à la vaccination contre le Covid-19 durant le premier trimestre de cette année, est de plus de trois cent vingt sept mille sur plus d’un million cinquante six mille habitants dans les six districts de la région Boeny. « Le taux de réalisation par rapport à l’objectif est de 12% de janvier à avril. Notre défi est d’effectuer des stratégies avancées et mobiles effectives ainsi qu’une communication communautaire renforcée  pour atteindre ces objectifs», indique le responsable du Comité de vigilance.

C’est dans cette optique que le Projet d’appui à la vaccination dans les trois régions choisies a changé de stratégie pour inciter les citoyens à la vaccination. La méthode de visite à domicile (VAD), approche communautaire, sera relancée. Il s’agit surtout d’instaurer la confiance et l’acceptation des vaccins Covid-19 par la communauté et d’aider à gérer les attentes des populations cibles.

Il faut aussi travailler avec des groupes communautaires représentatifs, des dirigeants, des personnes influentes et des réseaux pour identifier et soutenir des solutions locales. Enfin, la formation de personnel et des volontaires aux approches de la communication des risques et engagement communautaire (CREC) seront également les activités prioritaires.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter