Accueil » Economie » Fonds d’investissement – Monaco soutient Miarakap
Economie

Fonds d’investissement – Monaco soutient Miarakap

Durant la première phase, cinq entreprises ont été financées par Miarakap grâce notamment ua soutien de la Principauté de Monaco.

Entente cordiale. Le gouvernement de la Principauté de Monaco s’engage à poursuivre son partenariat avec le fonds d’investissement d’impact Miarakap, en prenant part au financement du projet « Contribuer à l’émergence d’entrepreneurs à fort impact social à Madagascar ». La contribution de Monaco, d’un montant total de deux cent mille euros (200.000 €) s’étalant sur trois ans (2021- 2023), sera administrée par Miarakap.

Le projet vise à accompagner et financer 16 entreprises à forts impacts économique, social et environnemental, par une assistance technique et un financement. Il vise également à renforcer les impacts de ces entreprises.

Ce projet contribuera au développement économique de Madagascar et à la création d’emplois formels dans le respect des droits des travailleurs.

Sur la première phase du partenariat du gouvernement princier de Monaco, de 2019 à 2020, Miarakap a administré un montant total de 100.000 € avec l’objectif de financer et d’accompagner des entreprises à forts impacts social, sociétal et environnemental à Madagascar.

Une dizaine d’entreprises

À l’issue de cette première phase, le partenariat a permis de financer en assistance technique des entreprises qui sont actuellement étudiées par Miarakap, de financer en assistance technique des entreprises chez lesquelles Miarakap a investi en capital, Renforcer les capacités techniques de l’équipe de Miarakap à travers des formations.

Une dizaine d’entreprises ont été financées, dont cinq déjà dans le portefeuille de Miarakap : une institution de microfinance (APEM PAIQ), une entreprise de restauration rapide (Chicky), une école de management de l’hôtellerie et du tourisme (Vatel Madagascar), une entreprise des services du numérique (HaiRun Technology) et une entreprise technologique (SmartPredict). Et trois entreprises au stade d’instruction : une école privée, une imprimerie et une entreprise dans le domaine du bien être et de l’esthétique.

Deux entreprises financées en amorçage, dont une entreprise agroalimentaire et une entreprise de e-commerce.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter