Accueil » Economie » Consommation – Légère hausse du prix de l’huile
Economie

Consommation – Légère hausse du prix de l’huile

Le  prix  du  litre  d’huile  alimentaire  a  augmenté  à  Mahajanga  et  à  Morondava.

De nombreux foyers ont pu faire des provisions en vue de l’arrivée du cyclone. Face à cela, les directions régionales du ministère de l’Industrialisation, du commerce et de la consommation (DRICC) poursuivent les contrôles de prix et des stocks sur les marchés. En effet, une légère hausse de prix sur l’huile alimentaire s’est produite dans certaines régions. Le prix des produits de première nécessité se stabilise en général. Pourtant, l’huile alimentaire a connu une hausse de 200 ariary le litre. Cela est dû à une augmentation de 2 000Ar par jerrycan de 20 litres chez les grossistes, selon l’équipe DRICC de Boeny, après une descente sur les marchés dans la ville de Mahajanga, hier.

Cette hausse de prix a été également constatée dans la région du Menabe à la suite d’une descente au marché de Morondava. « L’huile alimentaire a connu une hausse de 300 ariary par litre. Le prix des autres PPN reste stable. Le quota du Vary Tsinjo pour notre région est en route et sera disponible sur les marchés prochainement et se vend à 600 Ar la kapoaka. Les stocks sont suffisants et il n’y a aucun risque de pénurie», selon le communiqué de la DRICC Menabe.

L’équipe DRICC de Sava a effectué également une descente sur terrain hier. « L’objectif est d’empêcher la collecte excessive et la rétention des PPN qui pourraient conduire à des abus après le passage du cyclone », souligne la DIRCC de Sava. Paral­lèlement, l’équipe procède à des contrôles de « déclaration de stocks » chez les grossistes.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter