Economie

Secteur minier – Une sincérité juridique évoquée par l’ambassadeur de France

Grandes mines. Ambatovy a reçu dans son usine à Toamasina la visite des ambassadeurs de la Corée du Sud, de la France et des États-Unis ainsi que le chef du bureau de l’ambassade de Norvège. Le Français Christophe Bouchard a souligné qu’il est important d’offrir des conditions normales d’installation, une sincérité juridique, une transparence dans les relations pour que chacun y trouve son compte.

Un commentaire qui arrive à un moment charnière du secteur minier dans la mesure où le gouvernement s’attèle actuellement à mettre en place le comité de réflexion pour l’élaboration du nouveau code minier et où l’évaluation de Madagascar aux normes EITI est en cours. Si la Chambre des mines avance souvent une forme de discrimination envers les grandes mines dans certains discours, les diplomates n’ont pas tari d’éloges concernant le projet Ambatovy qui est la plus grande exploitation minière dans le pays, la seule à être éligible à la loi sur les grands investissements miniers. « Nous pensons que si on peut répliquer encore dans d’autres endroits de Madagascar, ce serait vraiment une grande chose pour le développement de ce pays », a déclaré le Coréen Lim Sang-Woo qualifiant Ambatovy d’investissement modèle.

Pour sa part, l’ambassadeur des États-Unis, Michaël Pelletier, s’est dit impressionné par les installations. « On garde espoir que ça peut continuer et que ça peut s’épanouir », a-t-il déclaré.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Juste pour vous rappeler que beaucoup de malgaches qui travaillent dans cette société sont mal payés. Avec un salaire de 750000 francs par moi dans une entreprise de cette envergure c’est tous simplement inacceptable. Soyons francs et désolé mais j’appelle cela de l’esclavagisme. Les étrangers sont mieux payer ici que les malgaches on nous exploite chez nous. Ambatovy vient récupérer ce qu’il veut dans nos sous-sol et l’exporter ailleurs et les malgaches n’apprennent rien de tout ça. Il y’a ce qu’on appelle un transfert de compétence. L’état malgache doit négocier pour que ces matières premières soit transformées ici et ambatovy ne pourra exportés que le produit fini ainsi les malgaches apprendront comment faire.
    Mais ce n’est pas le cas. Ambatovy extrait ce qu’il veut de nos sous-sol et l’exporte en état brut. Le malgache n’apprends rien dans tous ça. Quand la Chine et l’Inde commande des Airbus ou Boeing ils exigent que le montage des avions se fassent dans leur pays respectifs. Ainsi ils apprennent comment faire. Mais malheureusement nos élites n’ont pas compris cela. Mon pauvre pays. Réveillons nous enfin.