Actualités

CUA – Le budget primitif adopté sans amendement

Naina Andriantsitohaina a défendu sa politique devant le Conseil municipal.

Les conseillers municipaux ont donné leur feu vert à l’adoption du budget pour 2020. Un budget primitif de 106 milliards ariary qui permettra de démarrer les projets.

Hier s’est déroulée dans la salle de session de la commune urbaine d’Antananarivo, l’adoption du budget municipal pour 2020. Un budget équilibré. C’est l’objectif opéré par l’Exécutif de la commune urbaine d’Antananarivo dans le budget primitif pour 2020 adopté, hier. Conformément à l’initiative du maire Naina Andriantsitohaina de satisfaire les attentes de la population, la commune urbaine d’Antananarivo consacre 56 milliards ariary au volet social.

Cependant, la hausse du budget alloué au social est scrutée au fond par les conseillers du KOMBA. Cette coalition s’est positionnée d’exiger la transparence et la bonne gouvernance dans la gestion des affaires municipales. Hilda Hasinjo Ravelonahiana a insisté sur l’écart de l’investissement affecté à l’équipement de matériel informatique aux élèves des établissements publics. Ce même conseiller a soulevé également le faible taux consacré à l’accessibilité de tous aux offres de la santé publique par rapport à la hausse du budget alloué aux départements sur l’achat des véhicules et les immobiliers de bureau.

Intérêt commun

Dans un ton très calme, Naina Andriantsitohaina a répliqué à ses opposants. La raison en est que la commune envisage d’équiper les directions pour que celles-ci puissent mener à bien leur mission. Les véhicules et motos inscrits dans le budget municipal seront dédiés à la police municipale pour les travaux d’assainissement, au Bureau municipal d’hygiène car celui-ci ne dispose pas d’ambulance et de corbillard. La CUA entend également acquérir un camion citerne pour éviter la dépendance au service des sapeurs-pompiers pour l’entretien des marchés et des espaces verts. Malgré les remarques du KOMBA sur la priorisation des attentes de la population par rapport à la politique que l’Exécutif compte concrétiser, le maire en place s’est montré intransigeant à ce que les conseillers devraient agir dans l’intérêt commun au lieu de faire valoir leur couleur politique. La session du Conseil municipal finalement abouti à l’adoption du budget pour 2020.  Aucun amendement n’est apporté aux dispositions afférentes à tous les secteurs.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter