Accueil » A la une » Trafic d’Or – Deux trafiquants recherchés parmi les personnes arrêtées aux Comores
A la une Actualités

Trafic d’Or – Deux trafiquants recherchés parmi les personnes arrêtées aux Comores

Deux trafiquants recherchés Faizara Pacheco Azali et Stenny Andrianantenainambinitsoa.

Comment se sont-ils retrouvés aux Comores? Une question qui s’impose étant donné que les deux Malgaches arrêtés à Moroni, le 28 décembre, avec une cargaison de 49 kilos d’or, sont déjà dans les fichés comme recherchés par les autorités malgaches.

Selon la presse comorienne, photos à l’appuis, les deux Malgaches qui sont dans la liste des personnes arrêtées dans l’affaire des 49 kilos d’or sont Faizara Pacheco Azali et Stenny Andrianantenainambinitsoa. Deux noms qui ne sont pas étrangers aux autorités judiciaires et aux forces de l’ordre pour tan t. Ces deux individus figurent en effet dans la liste des sept personnes recherchées dans le cadre de l’affaire des 73,5 kilos d’or saisis par la douane sud-africaine à l’aéroport OR. Tambo de Johannesburg, le 31 décembre 2020.

Dans un avis de recherche partagé sur la page Facebook InfoCom Seg, page d’information de la gendarmerie nationale, du 29 janvier 2021, les personnes dont les noms sont cités sont considérées comme «faisant partie du réseau criminel» ayant perpétré l’exportation illicite des 73,5 kilos d’or saisis à Johannesburg. Depuis la publication des avis de recherche contre les membres présumés d’un réseau de trafiquants d’or, la suite de l’affaire s’est peu à peu estompée. L’affaire, par ailleurs, piétine en attendant l’extradition des trois présumés contrebandiers arrêtés à l’aéroport OR. Tambo.

Jusqu’ici, une seule des sept personnes recherchées depuis le mois de janvier 2021 a été appréhendée, selon les informations venant du Pôle anti-corruption (PAC), d’Antananarivo. «Les autres sont introuvables jusqu’ici, dont les deux individus arrêtés aux Comores», regrette Solofohery Razafindrakoto, procureur du second degré du PAC d’Antananarivo. Le fait que deux personnes censées être âprement recherchées pour trafic d’or aient été arrêtées, près d’un an après à Moroni pour les mêmes faits, interloque pourtant.

«L’enquête déterminera comment se sont-ils retrouvés aux Comores. Il y a différentes informations sur cette affaire, comme le fait qu’ils étaient à Dubaï, avant de se rendre aux Comores et comptaient y retourner», a indiqué le procureur du second degré du PAC. La présence des deux individus recherchés parmi les accusés pour trafic d’or aux Comores a amené le PAC d’Antananarivo à relier l’instruction de cette affaire avec celle des 73,5 kilos d’or saisis en Afrique du Sud.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter