A la une Social

Behoririka – Un incendie géant dévore une galerie

Feu. La galerie commerciale Mialy à Behoririka a été la proie de flammes ardentes, hier soir. Une fumée noire suivie de flambée menaçante, se dégageant des fenêtres de la façade, a assombri la route tout devant.

L’incendie s’est déclaré peu avant 18 heures où tous les commerçants de cet immeuble sont presque sur le point de rentrer. Alertés, ils ont dû rebrousser chemin pour tenter de sauver leur espace de vente. Or, ils n’ont pu rien faire à part attendre l’arrivée des sapeurs-pompiers. Au plus fort de la fournaise, ces soldats du feu ont attaqué sur tous les fronts pour arroser l’édifice et protéger les autres qui le jouxtent.

Ce sinistre n’a heureusement fait ni blessé ni mort, selon les informations reçues tardivement dans la nuit par l’Organi­sation des secours (Orsec), à Tsaralalàna. Pourtant, d’importants dégâts matériels ont été constatés.
« En fait, la conflagration est partie du deuxième étage où il existe dix box. Le troisième étage, utilisé comme magasin de stockage a également été touché. En somme, un box dans lequel rien n’a pu être récupéré a été le plus touché », décrit un policier au commissariat central en dressant son rapport des faits pour son supérieur.

L’origine du feu n’a pas été déterminée. Une enquête est en cours pour en avoir davantage de détails.
Des éléments d’intervention, des policiers de la circulation et d’autres chargés de la sécurisation des périmètres ont été déployés sur place au moment de cet incendie. De leur côté, les secouristes sont venus à bout des flammes après une heure et quinze minutes d’opération. Puis, les commerçants et responsables de l’immeuble ont été autorisés à y entrer pour observer et évaluer les dégâts.