Economie

Agriculture – Le maïs protégé contre les chenilles légionnaires

Lueur d’espoir. Une solution biologique trouvée par des chercheurs malgaches va stopper le problème mondial affectant la culture de maïs. Dans le monde, le maïs commençant à mûrir est rongé peu à peu par les chenilles légionnaires, engendrant une production catastrophique. Cette découverte sera officiellement annoncée dans les prochains jours par le ministre en charge de l’Agriculture. Madagascar connaît une saison culturale continue de maïs, toute l’année, étant donné que partout dans la Grande-île, le maïs est cultivable et est commercialisé. Depuis des décennies, les agriculteurs sont restés déçus à cause de la prolifération des chenilles légionnaires détruisant le maïs en passe de récolte. Les recherches effectuées ont maintenant abouti à une solution biologique dont les détails seront présentés par le ministre Fanomezantsoa Lucien Ranarivelo. Les agriculteurs seront rassurés, de même que les collecteurs. La consommation locale en maïs se limite à une alimentation de substitution mais c’est l’exportation qui se développe à travers des plateformes de rencontres, entre offreurs et demandeurs sur les réseaux sociaux.