Accueil » Social » LUTTE CONTRE LA DÉSINFORMATION – Une politique de l’éducation à l’information attendue
Social

LUTTE CONTRE LA DÉSINFORMATION – Une politique de l’éducation à l’information attendue

L’ouverture de la semaine de l’éducation aux médias et à l’information.

La semaine de l’éducation aux médias et à l’information sera riche en échange. Ainsi une loi sur la lutte contre la désinformation sera au rendez-vous à la fin de l’évènement.

Le début de la semaine nationale de l’éducation aux médias hier est marqué par des colloques sur la désinformation au Stade Barea de Mahamasina. Ainsi, à partir des différents colloques sur la désinformation cette semaine, une politique de l’éducation aux médias et à l’information sera concoctée. « On constate actuellement un tsunami d’informations. Que ce soit des vraies ou fausses informations, les citoyens sont engloutis dans cette situation. Il est parfois difficile pour eux, de distinguer les vraies informations des fausses. Un tel évènement pour parler de la consommation de l’information qui circule dans les médias et les réseaux sociaux. Il s’agit également de discuter de la responsabilité des fournisseurs d’accès internet dans le développement du pays, mais également afin de donner un esprit de critique aux internautes à l’affût de toutes formes d’information», indique Lalatiana Rakotondrazafy Andriatonga-rivo, ministre de la Communication et de la culture lors de son allocution. Ainsi, durant cette célébration de trois jours, des panélistes feront honneur à l’évènement à travers leurs interventions.

Soixantaine d’exposants

« Des panélistes issus les quatre coins de l’île seront présents afin de présenter les thèmes sur la désinformation. Un master class sur le fact-cheking sera au programme et il sera dédié à tout public ou journaliste souhaitant parfaire leurs savoirs sur le sujet. Il y aura, une présentation sur les photos du journalisme », enchaine la ministre. Durant la semaine de célébration, l’opérationnalisation du « Toro Asa Serasera sy kolontsaina » ou TASK sera effectuée ce jour. Il s’agit du pôle emploi et stage qui relie les offres à la demande en matière de communication. Ainsi, des données seront collectées pour les sortants des universités de communication. Et dans le cadre de cette collecte, le centre d’incubation va être lancé en tant que plateforme de rencontre de l’offre et de la demande dans le domaine de la communication et de la culture. Par ailleurs, une soixantaine d’exposants est présente, pour ne citer que les groupements de patrons de presse, des écoles et instituts de formation en communication, des agences de communication, des ONG, des agences étatiques et des associations de journalistes.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter