Accueil » A la une » Volleyball – Seychelles : Melissa défait Rose en finale
A la une Sport

Volleyball – Seychelles : Melissa défait Rose en finale

La Fédération seychelloise de volleyball a organisé ce week-end un tournoi hors championnat de quatre contre quatre. Deux joueuses de la Grande île ont disputé la finale.

REPRISE progressive. Après plus de cinq mois au point mort, les instances sportives des Seychelles relancent petit à petit leurs activités.

Le coup d’envoi du cham­pionnat de football comme les compétitions de volleyball, ont été lancés depuis le mois d’août, mais à huis-clos. Pour le volleyball, la Fédération seychelloise a démarré sa saison avec un tournoi de beachvolley à trois le 9 août.

Une autre compétition quatre contre quatre, une nouvelle formule très en vogue ces derniers temps, s’est par la suite tenue ce week-end à Mahé. La finale a été une affaire entre les équipes de deux expatriés, Melissa Rambony qui évolue à l’Anse Royal et Rose de Lima du club Cascade.

En duel final, la formation de Melissa Rambony s’est imposée deux sets à rien. Le club Cascade est le champion en titre. Membres de l’équipe nationale depuis plus d’une dizaine d’années, ces deux joueuses expérimentées ont été formées et ont consacré des années de leur carrière sportive au sein du club phare de la Grande île, Stef’auto 501. Ce club d’Antsinanana reste intouchable et indétrônable au sommet national depuis plus de dix ans.

Sous conditions

Cinq équipes en première division ont disputé ce tournoi en guise d’ouverture de la saison pour la Fédération seychelloise. Le club Anse Royal vient d’effectuer un come-back impressionnant car ses deux pièces maîtresses, Marielle et sa mère, viennent de rejoindre le club après quatre ans d’interdiction de matches officiels. De plus, deux Kenyanes, Wacu et Solanna, renforcent le club depuis quelques années.

«Le championnat de volleyball classique est prévu débuter ce mois de septembre. La Fédération devrait communiquer la date précise du démarrage prochainement », confie Rose de Lima, qui évolue en terre seychelloise depuis deux ans. La reprise progressive est pour le moment sous conditions. «Tous les matches se jouent à huis clos. Le contrôle est très sévère à l’entrée du gymnase. Il faut entre autres prendre et vérifier la température, se laver les mains avant d’y entrer, pour l’entraînement comme pour la compétitio » précise Rose de Lima.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi