Accueil » A la une » Hausse de la demande – Le stock de carburant suffisant
A la une

Hausse de la demande – Le stock de carburant suffisant

Le ministère de l’Énergie, de l’eau et des hydrocarbures rassure l’opinion sur la disponibilité du carburant lors de la visite papale de ce week-end.

Une rupture de stock ne serait pas à craindre. Vonjy Andriamanga, ministre de l’Énergie, de l’eau et des hydrocarbures rassure que malgré le nombre important de fidèles catholiques qui seront en déplacement à Antananarivo, pour la visite du Pape, le stock en carburant serait suffisant. « La demande va s’accroître mais un plan a été discuté avec l’Office malgache des hydrocarbures (OMH), les transporteurs, les logisticiens et les opérateurs. Le stock sera augmenté à une quantité un peu plus que la normale pour cette visite importante du pape François. Une rupture de stock ne s’annonce pas à l’horizon bien que nous ayons rencontré quelques difficultés d’approvisionnement il y a quelques semaines. Le transport du carburant en provenance de Toamasina a été quelque peu perturbé ou n’arrivait pas à suivre mais tout est déjà mis en place pour assurer la disponibilité de carburant », a-t-il expliqué. Des milliers de fidèles, en effet, ont déjà commencé à qui t ter les régions pour venir dans la capitale et le flux devient important de même que les besoins en carburant.

130 000 litres

La consommation mensuelle de 53 200 m³ pour le gasoil, et de 13 580 m³ pour le super carburant sera ainsi la rgemen t dépassée en quelques jours seulement. Le direc teur général de l’Agence de transport terres tre (ATT ), le colonel Jeannot Reribaky a avancé des chiffres. 3 215 véhicules seront sur les routes nationales et quelques 128 000 L de gasoil seraient utiles pour le déplacement vers la capitale. « Cinq cent soixante et onze mille sept cent treize (571 713) fidèles se sont inscrits au niveau des diocèses pour venir à Antananarivo pour cette visite papale. Cinq cent mille (500 000) sont issus des diocèses d’Antananarivo et le reste vient des régions », a-t-il détaillé. Seize mille cinq cents fidèles circuleront sur la RN1 à bord de 152 véhicules et utilisent 26 000 L de gasoil. La RN2 verra le passage de 712 véhicules avec 15 600 individus avec un besoin de 48 000 L. 12 750 personnes provenant de l’axe RN4-RN6 auront besoin de 12 600 L de gasoil. 1050 véhicules venant de la RN7 utiliseront 77 000 L de gasoil. Au retour, quelques 130 000 L de gasoil seront nécessaires pour transporter les fidèles à leur lieu d’origine.

Les véhicules cités par l’ATT ne concernent que les taxi-brousse ou voitures affrétés spécialement pour le transport des fidèles. Les besoins des voitures particulières n’ont pas été évoqués. « Des mesures spéciales sont prises afin de réduire les embouteillages sur les routes nationales et à chaque axe d’entrée de la capitale. Ces véhicules, par exemple, ne peuvent entrer dans la capitale qu’à partir de 19h », conclut le directeur général de l’ATT.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter