Economie

Transport aérien – L’Airbus A380 limité dans ses charges

L’Airbus A380 a pu atterrir mais doit limiter ses charges au décollage.

Le gros porteur affrété par la compagnie nationale Air Madagascar est bel et bien arrivé à Ivato lundi matin à 4h en provenance de Paris. L’Airbus A380 de la compagnie portugaise Hifly est loué pendant le temps où les deux Airbus A340 de la compagnie Air France utilisés par Air Madagascar pour ses vols long-courriers sont en vérification technique selon la directive de l’Autorité de l’aviation civile européenne (EASA). Une grande première pour Madagascar qui accueille pour la première fois un appareil de cette importance. Quatre cent vingt passagers ont pu débarquer lundi matin. Douze passagers en première classe avec des lits doubles, soixante en classe affaire et trois cent onze en économie. Ravinala Airports a indiqué que les passerelles n’étant pas encore disponibles, des bus ont accueilli les passagers sur le tarmac numéro 2. Une source indique cependant que la masse au décollage doit être très respectée vu que la piste d’Ivato est très courte. « Un poids minimal est ainsi requis pour que l’Airbus puisse décoller. Ceci comprend le poids du carburant, celui du fret, et le poids total des passagers. L’aéronef ne peut pas décoller avec une charge trop pleine avec cette problématique de piste », fait-elle savoir. Quelques 160 passagers étaient à bord lundi soir pour un vol vers Paris. L’épaisseur de la piste cependant peut très bien supporter l’appareil.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter