Régions

Mahajanga 2 – Des candidats insatisfaits manifestent

Treize candidats et leurs partisans mécontents manifestent contre les résultats des législatives à Mahajanga1. 

Tache d’huile. C’est ainsi que l’on peut décrire les diverses réactions de candidats mécontents du déroulement des dernières législatives dans ce district de Mahajanga 2. Ils font de la résistance et rejettent les résultats.
« L’organisation des élections a été ternie par plusieurs lacunes au niveau de la liste électorale. Le dimanche 26 mai, la veille de la date du scrutin, le domicile du président du bureau de vote d’Ampitolova a été incendié vers 16 heures », déplore le porte-parole des candidats. Les tendances dans les différents districts de l’ancienne province de Mahajanga, comme à Ambato-Boeny, tournent en faveur de Fernand Jeannot, ancien sénateur du parti TIM reconverti à l’IRD, avec 36,80% de voix contre 14,89% pour le parti Alefa et 13,35% pour le TIM.
À Mahajanga 2, l’ancien député Léon Rasalama est en tête avec 39,01% de voix contre 21,59% pour le candidat du TIM, Abad Abdallah.
Dans le district de Marovoay, Georges Rakoton­dranaivo de l’IRD a obtenu 50,29% des voix contre 17,53% pour l’indépendant Bruno Rajaonson dit Brunly et 16 % pour Sahoby Ravoninjatovo du TIM. À Mitsinjo, le candidat indépendant Michou a devancé l’IRD (40,41%) avec 48,76% de voix à son actif.
Dans le district de Mahajanga 1, les deux sièges à pourvoir seront probablement en faveur des deux anciens députés et candidats en tête durant les législatives du 27 mai, Ninah de l’IRD avec 29,38% et Nicolas Stéphan (Indépendant) qui a obtenu 22,17% de voix. Le collectif des treize candidats de Mahajanga 1 ont déjà déposé une plainte auprès de la CENI pour contester les résultats, mercredi.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter