Economie

Infrastructure routière – L’axe Anosibe-Ampitatafika perturbé

Reconstruction. L’inten­sification des embouteillages se fait ressentir sur le quotidien des habitants de la capitale. Dans une tentative d’éclaircissement de cette situation les entités en charge des réhabilitations des rues autour de la capitale ont expliqué, hier à Antanimora, les détails et le déroulement des travaux.  « Depuis quelques jours, la circulation sur la route nationale 1 partant d’Anosikely, au niveau du palais de verre du Sénat, passant par Anosizato, rejoignant Ampitatafika et Antani­menakely, Avarabohitra et Andranonahoatra, est sujette à d’importantes réparations susceptibles d’entraîner des perturbations de grande envergure », souligne Jaona Sitraka Ramanjato, porte-parole du consortium des entreprises en charge des travaux.  Les travaux de renforcement des chaussées sont  prévus durer sept mois.  Pour l’axe Anosibe en particulier, la circulation se fera à une seule voie jusqu’à la mi-juin, délai d’exécution de la rénovation du rond-point principal.  Embouteillage La réhabilitation sera donc totale avec du bitumage en bonne et due forme et non des points-à-temps. Travaux qui sont, présentement, accomplis à hauteur de 10 %.   Ainsi, ceux qui utilisent régulièrement ces routes nationales sur les sorties de la ville d’Antananarivo, doivent se préparer à patienter dans un embouteillage, à faire à pied leur trajet, ou à chercher d’autres alternatives. Ce problème de circulation est inévitable, à cause des grands travaux de réhabilitation sur les RN1, RN2, RN3, RN4 et RN7, qui sont en cours. Harilalaina Rakotobe

Reconstruction. L’inten­sification des embouteillages se fait ressentir sur le quotidien des habitants de la capitale. Dans une tentative d’éclaircissement de cette situation les entités en charge des réhabilitations des rues autour de la capitale ont expliqué, hier à Antanimora, les détails et le déroulement des travaux.
« Depuis quelques jours, la circulation sur la route nationale 1 partant d’Anosikely, au niveau du palais de verre du Sénat, passant par Anosizato, rejoignant Ampitatafika et Antani­menakely, Avarabohitra et Andranonahoatra, est sujette à d’importantes réparations susceptibles d’entraîner des perturbations de grande envergure », souligne Jaona Sitraka Ramanjato, porte-parole du consortium des entreprises en charge des travaux.
Les travaux de renforcement des chaussées sont prévus durer sept mois.
Pour l’axe Anosibe en particulier, la circulation se fera à une seule voie jusqu’à la mi-juin, délai d’exécution de la rénovation du rond-point principal.

Embouteillage
La réhabilitation sera donc totale avec du bitumage en bonne et due forme et non des points-à-temps. Travaux qui sont, présentement, accomplis à hauteur de 10 %.
Ainsi, ceux qui utilisent régulièrement ces routes nationales sur les sorties de la ville d’Antananarivo, doivent se préparer à patienter dans un embouteillage, à faire à pied leur trajet, ou à chercher d’autres alternatives. Ce problème de circulation est inévitable, à cause des grands travaux de réhabilitation sur les RN1, RN2, RN3, RN4 et RN7, qui sont en cours.