Accueil » Actualités » Rumeurs : L’Armée fait écho à Rajaonarimampianina
Actualités Politique

Rumeurs : L’Armée fait écho à Rajaonarimampianina

Éviter que les rumeurs ne déteignent sur les citoyens. Dans le sillage de Rajaonarimampianina, le ministère de la Défense nationale se met en posture défensive, et tente de détourner l’opinion des bruits de plus en plus
persistants sur des éventuels coups d’État et autres troubles. « Ne vous laissez pas manipuler par les rumeurs semées dans les médias, audiovisuels et écrits », a déclaré hier à Toamasina le ministre de la Défense nationale (MDN), le général Béni Xavier Rasolofonirina.
Abondant dans le sens du discours présidentiel, il invite la population à ne pas se laisser entraîner dans des actions qui pourraient conduire le pays dans une nouvelle crise. « Les citoyens ne méritent plus de vivre dans une crise », a-t-il déclaré hier dans son allocution, durant l’inauguration de la 4e unité du corps de protection civile dont la mise en place est financée par la société Ambatovy.
Dans la foulée, le MDN a appelé les citoyens à collaborer avec les Forces de l’ordre. « Nous avons confiance en la population de la région Atsinanana pour collaborer avec le ministère de la Défense nationale, celui de la Sécurité intérieure et le secrétariat d’État chargé de la gendarmerie. Nous sommes sûrs que nous cheminerons ensemble pour atteindre notre objectif  de défendre la terre de nos ancêtres, en vue de son développement », a-t-il souligné.
À Antananarivo, le directeur de cabinet du MDN, le vice-amiral Marie Jean Lucien Rakotoarisoa, a rappelé, en marge du lancement officiel des festivités de la célébration de l’indépendance, que « les Forces armées ne font pas de la politique mais obéissent aux ordres émanant du président de la République, qui est le chef suprême des Forces armées, à travers le ministre de la Défense nationale et le chef d’État-major général de l’Armée ». Et même s’il a reconnu que des exceptions pourraient exister, ce sont des « cas isolés et à titre personnel ».

Bodo Voahangy