Accueil » Actualités » Les mélomanes de Toliara chantent la propreté
Actualités Culture

Les mélomanes de Toliara chantent la propreté

Amateurs et passionnés de musique de tout âge et de tout horizon de Toliara, ont sublimé de leur talent le Vakok’Arts Trano, avant-hier. Rentrant dans le cadre de la promotion de l’hygiène et de la propreté de la capitale du Sud de la Grande île, ce rendez-vous culturel baptisé « Toliara m’kalo », initié par le projet Passat de la Welthungerhilfe s’est illustré comme étant un grand concours de chant.
« Toliara m’kalo » est également organisé en partenariat avec la direction régionale de la culture, de la promotion de l’artisanat et de la sauvegarde du patrimoine. En lice, treize groupes et musiciens amateurs se sont affrontés, à tour de rôle, sur la scène du Vakok’Arts Trano. Le tout sous l’œil et les bravos du public venus nom­breux, pour soutenir le meilleur artiste de la soirée, contribuant aussi à la bonne ambiance et à voter pour le vainqueur. En outre, le jury a été composé d’un représentant de la direction régionale de la culture, de la promotion de l’artisanat et de la sauvegarde du patrimoine, un représentant de l’Office malgache des droits d’auteurs (OMDA) et un représentant des artistes locaux.
« Il ne s’agit cependant pas, uniquement, d’un concours de chant, puisque le projet compte se servir de la chanson lauréate pour en faire son hymne, lors de ses activités et projets à réaliser », confie Gaetan Rajaofera, responsable au sein du projet Passat. Au terme d’une chaleureuse soirée musicale, le groupe Miray a remporté cette édition du « Toliara m’kalo ».
Andry Patrick Rakotondrazaka

Voir aussi