Accueil » Culture » ZIDJY, un artiste à suivre de près
Culture

ZIDJY, un artiste à suivre de près

ZIDJY de son vrai nom LAURET Koledi Shamir est jeune artiste malgache vivant en France et originaire de la ville de Diégo. A seulement 23 ans il est un jeune artiste indépendant ayant déjà sorti 6 singles dont BOANA qui cartonne depuis sa sortie jusqu’à maintenant.

BOANA, un single en vogue. 

Fan du rap français, il s’en est inspiré pour créer son propre style de musique. On peut décrire son style comme étant un mélange de rap et de rythme tropical de la région nord malagasy. On peut s’en apercevoir dans le clip BOANA en collaboration avec OXY et Les conseils de MOMO.  On sent à la première écoute que le son est un parfait mélange de l’ambiance festive et tropicale de la ville de Diégo avec une touche de rap qui se rapporte à son identité. Une chanson au rythme du « Kawitry » qui vous donnera envie de vous lever de votre chaise et de foncer sur la piste de danse.

La chanson a comme message d’inviter les jeunes à s’amuser et à faire la fête. Vu le contexte actuel de la vie des jeunes, le son est en parfait adéquation le « mood » des jeunes dans les soirées. Tellement la chanson est appréciée, une fois diffusée les jeunes fêtards ou pas ont tout de suite envie de danser et de faire la fête comme jamais. Soirée mousse ou encore les soirées en boite sont ce qui sont mis en contexte dans le clip. Un détail important du scénario vu que les jeunes actuels ont comme principal loisir de s’amuser dans les soirées sans avoir à se soucier de quoi que ce soit. ZIDJY met cela en valeur dans le clip puisque les jeunes qui aiment faire des soirées sont trop mal jugés par la société malgache. Or que ces jeunes-là ne font que passer un bon moment.

Le clip montre alors comment se passe vraiment ces soirées, fun, amusant et avec une ambiance de « hakuna matata ». Les 3 artistes ont donné le meilleur d’eux-mêmes afin de satisfaire le besoin de leur fan et aussi de leur cible, un son qui met l’ambiance dans une soirée. Pour mettre la chanson plus en vogue, ZIDJY compte bientôt lancer une collection de tee-shirt BOANA. Cette collection ne devrait plus tarder, donc suivez bien le compte Facebook de l’artiste.

Un titre mérité.

En tant qu’artiste indépendant, ZIDJY est un jeune artiste plein d’ambition qui ne compte pas s’arrêter là mais de percer encore plus. En effet il prépare déjà son prochain single NANDRANTO. Un single qui ne devrait pas avoir du mal à s’aligner au succès de ses singles déjà sorti comme Shopping, Tiako ou encore Matsiaro. La preuve que le succès ne lui est pas inconnu, est parce que l’un de ses singles les plus apprécié, Loco a fait plus de 13 000 vues sur Facebook. Et ce n’est pas facile d’arrivé à ce résultat. Dans cette chanson, il déclare l’amour qu’il ressent pour une fille. Un mélange d’afro et de musique tropicale, cette chanson peut s’écouter à tout moment. Elle est meilleure avec les écouteurs branchés. La chanson Loco détend lorsqu’on l’écoute. Loco donne envie de rechercher l’amour et de pérenniser une relation. Elle peut aussi être utilisé comme étant une preuve que les hommes peuvent aimer sincèrement une fille, le lui dire sans passer pour un une drague vulgaire à la limite du harcèlement. Mais au contraire dans la chanson il déclare son amour à une fille tout en la respectant comme il se doit. C’est tout à fait une chanson qui correspond aux déclarations d’amour digne des romans. Le jeune artiste espère même que son nouveau single Nandranto dépassera son record avec Loco.

Même si ZIDJY n’a pas encore sorti un album complet, il collabore quand même avec d’autres artistes avec qui il a sorti des tubes tel que Banjay avec Swaga man ou encore sur son tube BOANA avec Les Conseils de MOMO et OXY. Les autres artistes avec lesquels il a déjà collaboré sont TEEYAH et BLEY.J.

Mais avant de débuter sa carrière solo en tant qu’artiste indépendant, ZIDJY est quand même membre d’un groupe du nom BMU 201 qui signifie Boss Mada Unity suivi du code postal de la ville de Diégo, 201. Ce code est la preuve qu’il tient à sa ville natale. Il tire son identité et identifie ses chansons à la ville de Diégo. C’est pour cela que les contextes de ses clips montrent plus la ville de Diégo en tant qu’une ville où les jeunes aiment s’amuser. Tellement il est fidèle à cette identité, il a gardé le dialecte du nord dans ses sons. Une fois de plus un artiste met en avant l’identité de Madagascar à travers son travail.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter