Accueil » A la une » Rugby – Retour triomphal des Makies
A la une Sport

Rugby – Retour triomphal des Makies

Les Makies accueillies avec des colliers de fleurs hier soir à Ivato.

Les vice-championnes d’Afrique sont à la maison. Une foule venue nombreuse s’est déplacée à Ivato hier très tard dans la soirée pour accueillir nos futures mondialistes de rugby à VII.

Historique et inoubliable. Après avoir bataillé dur pour chercher le ticket de la qualification au Mondial de rugby à vII en terre tunisienne les 29 et 30 avril, les Makies de Madagascar avec le titre de vice-champion d’Afrique sont de retour au pays. C’est une fierté et un honneur que la majorité des amateurs de l’ovale s’est vue afficher sur le visage. Tantely un fervent supporteur de rugby féminin a donné son avis: « c’est la première fois qu’une équipe nationale de rugby s’est qualifiée au mondial. Ces jeunes dames méritent le respect et j’invite l’État à leur construire quelque chose d’inoubliable. Pourquoi pas un stade pareil que celui des Barea », conclu-t-il.

Pour la capitaine des Makies, Sahondramalala Nomenjanahary, alias Sarindra Grande, elle n’arrive pas à contenir ses larmes. Elle a expliqué que « C’est une grande fierté de réussir à se qualifier pour le mondial. Beaucoup de gens ont fait confiance en nous avant notre départ et nous n’avons pas le droit de les décevoir. Nous avons bataillé dur sans retenir parce que notre mission est de se qualifier quel que soit le prix à payer. Nous avons bataillé dur pour chercher le titre de champion d’Afrique mais nous n’avons pas atteint le sommet, une participation au mondial n’est pas donnée à tout le monde et nous allons savourer ça avec le peuple malgache », conclut-elle.

Palais d’État à Iavoloha

Pour Claudia Maminiaina Rasoarimalala, la plus capée de toutes en termes de sélection en équipe nationale, elle a affirmé que « nous avons réussi à atteindre notre objectif principal. Avant de s’envoler pour la Tunisie, le président de Malagasy Rugby nous a dit que cette année sera notre année pour se qualifier au mondial et il faut en profiter. Toutes les filles sont solidaires et nous sommes fières d’apporter de la joie et donner des sourires au peuple malgache ».

Pour Tiana Jinah Razanamahefa, l’auteur de deux essais malgaches en finale contre l’Afrique du Sud, elle a montré sa joie et sa fierté : « J’ai apporté ma part de brique pour la qualification au mondial. Toutes les filles ont montré beaucoup de détermination. Nous sommes gonflées à bloc et sans complexe devant les Sud Africaines. Notre objectif est atteint mais il ne faut pas se reposer sur ses lauriers, le plus dur reste à venir et ce sera un autre défi », conclut-elle. Quelques pays sont déjà connus quant à leur participation au mondial.

En Afrique, ce sont l’Afrique du Sud et Madagascar. Pour l’Amérique, les Etats-Unis d’Amérique, le Canada, le Brésil, la Colombie. En Asie, ce sont le Japon et la Chine. En Océanie, ce sont la Nouvelle Zélande, l’Australie et le Fidji. Pour l’Europe, c’est la France qui est connue pour le moment. En hommage à ces dames, le Président de la République Andry Rajoelina va les recevoir ce jour au Palais d’État d’Iavoloha.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter