Accueil » Social » Média award – Le groupe Prey à l’honneur
Social

Média award – Le groupe Prey à l’honneur

Les primés du groupe Prey avec la ministre de la Communication.

Souligner la quête de l’excellence des journalistes nationaux. Voilà l’objectif qui a impulsé l’organisation du Media Award, explique Fetra Rakotondrasoava, directeur général de la communication, auprès du ministère de la Communication et de la culture. La cérémonie de remise des prix s’est tenue, hier, au Canal Olympia, Andohatapenaka, lors de la journée internationale de la liberté de la presse.

Douze lauréats ont été à l’honneur durant la cérémonie d’hier, dont des journalistes du groupe Prey. Les primés ont traité divers sujets allant de la corruption, en passant par le droit des enfants, et la lutte contre la violence basée sur le genre (VBG). Diamondra Randriatsoa, journaliste de l’Express de Madagascar, lauréate dans la catégorie presse écrite, a présenté un article sur le rôle des hommes dans la lutte contre la violence basée sur le genre. Un texte intitulé, “Les hommes vecteurs de la lutte contre les VBG”.

Cathia Randrianirina, jour­naliste de la radio Antsiva, est également membre de l’équipe de journalistes du groupe Prey. Primé dans la catégorie radio, son sujet est un reportage sur la corruption dans des hôpitaux publics. Un ancien de la maison, Andry Rialintsalama, auparavant journaliste à l’Express de Madagascar et l’Hebdo de Madagascar, fait lui aussi partie des lauréats avec son sujet intitulé, “Les misérables en version originale”. Un dossier sur le quotidien d’un enfant déscolarisé qui travaille comme transporteur d’eau, dans le quartier populaire d’Andavamamba.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter