Accueil » Régions » Troisième quinzaine – Églises, mosquées et écoles ouverts dans le Boeny
Régions

Troisième quinzaine – Églises, mosquées et écoles ouverts dans le Boeny

Le directeur du CHU d’Androva lors de la réunion du CRCO de Boeny.

De nouvelles mesures sanitaires pour la région Boeny. Le Centre régional de commandement opérationnel (CRCO) l’a décidé hier, au siège de la direction régionale de la Santé publique à Mahabibokely.

En résume, le rassemblement de moins de cent personnes est autorisé. Les églises et les mosquées sont autorisées à rouvrir, mais à condition que les locaux soient désinfectés. Les gestes barrières et la distanciation sociale et physique ainsi que les protocoles sanitaires restent obligatoires.

Concernant les écoles, la reprise des cours aura lieu ce mercredi pour tous les niveaux sans exception, et non pas uniquement les classes d’examen. La journée d’hier était consacrée au nettoyage et à la désinfection des salles et de la cour. Les écoles privées Saint Gabriel et Notre-Dame ont déjà commencé les cours.

D’après le directeur régional de l’Éducation nationale, ces établissements ont effectué une désinfection systématique, chaque fin de semaine.« Les protocoles sanitaires et pédagogiques doivent être installés et débattus dans tous les établissements publics et privés avant la rentrée des élèves, demain mercredi », souligne le DREN de Boeny, Angelo Rabemananjara.

Ce jour, le personnel administratif discutera de la répartition des élèves. « Les horaires d’entrée seront décalés de 30mn aux différents niveaux. Ce, afin d’éviter les attroupements devant les écoles. Les classes seront multipliées par deux et les élèves ne suivront pas les cours ensemble », souligne le gouverneur Mokhtar Andriatomanga.

Autres mesures prises : les bars et les restaurants restent ouverts jusqu’à 22 heures; le couvre-feu ira de 2 à 4 heures du matin. Les boîtes de nuit, les piscines restent fermer.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter