Accueil » A la une » Eric Rabesandratana – Un mois pour convaincre
A la une Sport

Eric Rabesandratana – Un mois pour convaincre

Éric  Rabesandratana  aura  cinq  semaines  pour  se  rapprocher  de  ses  joueurs.

Rabé dirigera les Barea pour les matches contre le Bénin et la Tanzanie, en juin. D’ici là, il va chercher à connaître son effectif et à se rapprocher de ses joueurs.

La prochaine fenêtre internationale s’étalera du 31 mai au 15 juin. Éric Rabesandratana endossera pour la première fois le costume de sélectionneur des Barea à cette occasion.

Madagascar recevra d’abord le Bénin, puis se déplacera en Tanzanie, pour le compte de l’ouverture des qualifications du Mondial 2022. Le timing est serré pour Rabé. « J’espère pouvoir rectifier le tir et redonner du sourire aux Malgaches. Ça s’annonce compliqué, vu que la préparation est courte. Je ne connais pas encore très bien les joueurs en termes de personnalités. J’ai besoin de les connaître très rapidement pour avoir plus de ressenti », explique-t-il à ce propos. Le nouveau patron de la sélection va entrer en contact un à un avec ses éléments. De sorte à s’en rapprocher, à créer une relation de confiance et à leur expliquer son idée de jeu.

Si Rabé en sera à sa première expérience sur le banc d’une sélection nationale, il s’est illustré par un parcours exemplaire en tant que joueur. En 17 ans de carrière professionnelle entre 1990 et 2007, il a évolué dans plusieurs clubs européens. De la France à la Belgique en passant par la Grèce.

Reconversion

Il a notamment disputé sept saisons de Ligue 1 avec Nancy et le Paris Saint Germain. L’ancien défenseur et capitaine parisien compte bien user de son vécu pour réussir son défi avec les Barea. Après avoir raccroché les crampons, il obtient son brevet d’état 1er degré d’entraîneur de football.

Une reconversion naturelle d’après ses mots : « Je crois que j’étais fait pour ça. Il me manquait juste à exercer la fonction. J’ai dirigé une équipe de jeunes et j’ai été adjoint aux États-Unis… Si ça n’avait pas été Madagascar, je ne sais pas si j’aurais tenté l’aventure ».

Une question se pose maintenant. Qui viendra l’épau­ler au sein de son staff technique ? « On lui a accordé toute la latitude pour monter l’équipe qui lui convient. Il doit communiquer les noms dans les jours à venir. Puis, nous communiquerons la composition du staff au grand public », annonce la Fédération Malgache de Football.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter