Social

Rapatriement – Un Boeing d’Air France part ce jour

Après les Américains, les Sud-coréens et les Allemands, c’est au tour des Français. Pour cause de pandémie du coronavirus, des ressortissants étrangers préfèrent quitter la Grande île. Des ressortissants Français et quelques Européens ayant séjourné et retenus, dans la grande île, depuis le 23 mars, ou se sentant vulnérables au risque sanitaire, partiront ce soir pour Paris. Un Boeing 777 de la compagnie Air France, en provenance de la Réunion, emmènera quatre cent cinquante passagers selon les précisions de la compagnie.

Pour ce 4 avril, le décollage est prévu à 19h. L’ambassade de France, organisatrice de ce rapatriement par vol spécial fait savoir que les passagers doivent arriver à l’aéroport à 14h. «L’ambassade de France met à disposition un système de bus en rotation pour ceux qui n’ont pas la possibilité de s’y rendre par leurs propres moyens. Le bus partira de l’Institut Français de Mada­gascar (IFM) à Analakely », précise un communiqué de l’ambassade.

Des bus de trente places, soit quinze passagers par bus pour des raisons sanitaires, débuteront leur rotation à partir de 10h. Des vols ont déjà eu lieu les 21 et 23 mars à destination de Paris.