Faits divers

Andohatapenaka – Un grossiste ignore son avertissement

La police a ordonné la fermeture immédiate d’un grossiste de boissons alcoolisées, à Andohatapenaka, hier. Elle a déployé des hommes sur place pour le tenir à l’œil. Le propriétaire de ce magasin a déjà reçu un avertissement qu’il a ignoré. Il a continué d’accueillir des clients, formant un attroupement. Ce qui est fortement interdit en cette pleine lutte contre la pandémie de coronavirus.

Pas plus tard qu’au début de la semaine, une femme, propriétaire d’un bar, a fini par se faire arrêter pour la même cause. De plus, elle aurait incité sa clientèle à se révolter contre les policiers. Elle a été amenée pour être soumise à un interrogatoire au commissariat du septième arrondissement.

Les forces de l’ordre ne cessent de rappeler aux citoyens que seuls les grossistes et détaillants de PPN sont autorisés à ouvrir leurs portes.