Sport

Abel Anicet Andrianantenaina – « On a de la chance ici dans ma ville »

Abel  Anicet  a  étalé  quelques  détails  de  son  quotidien  à  Razgrad.

Interviewé par Canal Plus, Abel Anicet Andrianan­tenaina a exposé le contexte actuel. Contrairement aux pays européens durement touchés par la pandémie de coronavirus, la Bulgarie ne fait pas l’objet d’un confinement strict.

« On a de la chance ici dans ma ville. Ce n’est pas comme en France ou en Italie. Les magasins restent ouverts. On peut toujours marcher normalement en ville. Je suis content qu’on peut toujours sortir », a expliqué le joueur du Ludo­gorets Razgrad.

Le championnat bulgare est à l’arrêt depuis plusieurs semaines, comme c’est le cas partout sur le Vieux Conti­nent. Chaque joueur maintient sa forme à sa façon.

Pour le capitaine des Barea de Madagascar plus particulièrement, il publie régulièrement des vidéos de ses entraînements dans sa demeure : « Les entraînements sont suspendus dans mon club. Je fais du fitness à la maison avec quelques équipements ».

Par moment, Abel Anicet choisit de sortir. Histoire de se dégourdir les jambes. « De temps en temps, je vais dans un parc, pour faire des jonglages et affûter ma conduite de balle, histoire d’avoir le feeling avec le ballon », a-t-il poursuivi. Comme il l’a dit, la population de Razgrad a de la chance. Les sorties n’étant pas aussi restreintes qu’ailleurs.

Bien évidemment, l’inter­national malgache n’a pas manqué de rappeler l’importance de la solidarité, pour faire face à la crise sanitaire actuelle. Une crise qui nuit à l’ensemble de la planète d’après ses propos.

« Ce n’est pas seulement un pays, mais ça touche le monde entier. Il faut être solidaire. Ensemble, on pourra battre le coronavirus », a-t-il conclu.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter