Accueil » A la une » Mise en quarantaine – Anosiala plie sous de lourdes charges
A la une Social

Mise en quarantaine – Anosiala plie sous de lourdes charges

Les hauts responsables de l’État durant leur visite du CHU d’Anosiala, hier.

De plus en plus de personnes en provenance des foyers du coronavirus sont mis en quarantaine à Anosiala. La prise en charge incombe à cet hôpital.

 

Les personnes en provenance des foyers du coronavirus, mises en quarantaine au centre hospitalier universitaire (CHU) Anosiala, sont totalement à la charge de l’hôpital. Les dépenses liées à cette prise en charge présentent de lourdes dépenses à ce CHU. « En un mois, nous avons déboursé 28 millions d’ariary, pour la prise en charge de toutes les personnes observées ici. Ces dépenses ne sont pas inscrites dans notre ligne budgétaire et l’hôpital ne dispose pas de fond d’urgence catastrophe à utiliser dans une telle situation», a fait savoir le directeur de l’établissement, le docteur Rado Razafimahatratra, hier. Les dépenses concernent, entre autres, la nourriture des patients, les consommables à utiliser pour chaque malade, notamment, les équipements de protection individuelle, que l’hôpital doit fournir en ce moment, et cela, durant les quatorze jours d’observation.

Le CHU commence à avoir de la difficulté au niveau financement. « Sans subvention ou aménagement de notre ligne budgétaire, nous serons dans l’incapacité de payer les fournisseurs en restauration et les fournisseurs de consommable », poursuit la source.

Ce problème pécuniaire a été vite discuté, lors de la descente de quelques membres du gouvernement, à savoir, le ministre de la Santé publique, celui de l’Economie et des finances, celui des Affaires étrangères, celui des Transports, du tourisme et de la météorologie, et le Secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie qui ont convenu de s’entraider. « Ce gouvernement prend ses responsabilités. Nous prenons toutes les précautions nécessaires. Nous sommes prêts, tant au niveau financement qu’au niveau de l’éducation citoyenne. Le Chef de l’Etat et le Premier ministre ont d’ailleurs, soulevé l’importance du soutien mutuel, au niveau financement », a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandranto.

Vingt-huit individus qui ont été isolés dans cet hôpital, sont déjà sortis. Neuf autres vont y rester quelques jours pour observation, afin d’éviter les risques de propagation de la maladie, au cas où ils ont contracté le virus dans leur lieu de séjour ou pendant leur voyage. Malgré que l’Etat a sorti une note annonçant la fermeture de son territoire aux personnes ayant séjourné dans les pays les plus affectés par le coronavirus, certains trouvent encore le moyen d’entrer.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi