Accueil » Régions » Litige foncier à Andranomadio – Les expulsés réintègrent provisoirement leurs maisons
Régions

Litige foncier à Andranomadio – Les expulsés réintègrent provisoirement leurs maisons

Revirement de situation hier à Toamasina. Une réunion urgente a été convoquée hier après-midi, par le gouverneur d’Atsinanana, Richard Rafidison. Il a été décidé de suspendre la décision d’expulsion des locataires d’une centaine d’habitations dans le fokontany d’Andranomadio parcelle 11/43, carreau 8 à Toamasina I surtout avec l’imminence du passage imminent du cyclone intense Batsirai dans la région. Un soulagement pour les expulsés qui commençaient à s’inquiéter sur l’endroit où ils pourraient se réfugier.

À la veille du passage de ce météore à Toamasina, cent ménages ont été sommés d’évacuer les lieux hier matin à Andranomadio. Une décision du tribunal devait être exécutée. La situation était déplorable pour les victimes car ils ne savaient où aller face aux menaces du cyclone. Tous leurs meubles et effets personnels ont été jetés dehors et exposés dans la rue pendant des heures.

Des banderoles ont été déployées, adressées au ministère de la Justice, pour demander l’annulation de titre n° 13155 BR Villa Best du 12 décembre 2012. Car d’après les victimes, « c’est un pillage et une confiscation de biens publics destinés au profit d’autrui ».

Le litige foncier oppose les habitants de cette parcelle à un particulier. La suite de l’affaire sera connue après le passage de Batsirai. En attendant, les expulsés peuvent dormir tranquille pendant quelques jours.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter