Accueil » Economie » Des PPN bon marché – Le « Tsena Mora » accueilli à bras ouverts
Economie

Des PPN bon marché – Le « Tsena Mora » accueilli à bras ouverts

Retour propice. La réouverture du Tsena Mora dans la capitale a été accueillie à bras ouverts par les habitants qui se sont rués vers les points de vente des fokontany, hier matin. Satisfaits de cette action sociale conçue par le gouvernement contre l’inflation et pour alléger les difficultés de la population, cette dernière sollicite ainsi la pérennité du Tsena Mora et que l’approvisionnement se poursuive le plus régulièrement possible et sans relâche. « L’existence des produits à bon marché nous, les familles nécessiteuses, aide beaucoup. Avec ce prix, les familles nombreuses peuvent augmenter le quota de riz pour chaque membre », selon Claire Razafimalala, une femme de 56 ans qui a fait ses courses au Tsena Mora de Tsarafaritra Tsimbazaza. Avec une somme de 10 000 ariary, elle a acheté 5kg de vary tsinjo et un litre d’huile.

Les « Tsena Mora » de différents quartiers de la capitale et des districts environnants, comme Atsimondrano, Avaradrano et Ambohidratrimo, a été bondés et les marchandises ses sont écoulées vers 11 heures dans la matinée. « Même si la réouverture du tsena Mora n’a été communiquée que tardivement, les habitants se sont passé le message de bouche à l’oreille », selon l’adjoint du chef fokontany de Tsarafaritra Tsimbazaza, Mamisoa Sylvie Rakotondra­zaka. « La réouverture s’est déroulée dans le calme. Notre quota, 25 sacs de vary Tsinjo de 50 kg et 21 cartons d’huile, a amplement suffi. Nous avons également ravitaillé les habitants des fokontany voisins », souligne-t-elle.

Une équipe du ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC) a effectué hier une descente sur terrain, allant d’Anatihazo Isotry à Anko­rondrano en passant par Andranomanalina I, Andrano­manalina Center, Avaratete­zana Bekiraro, Antete­zana Afovoany I, Ambodin’ Isotry, Andranomanalina, Isotry, Besarety, Ankaditapaka Avaratra, Avaradoha, pour contrôle et surveillance.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter