Accueil » Sport » Rugby – VI nations : La jeunesse française débute par un triomphe
Sport

Rugby – VI nations : La jeunesse française débute par un triomphe

Étouffants. Surprenants. Impressionnants. Le XV de France, pour la première de son nouveau sélectionneur Fabien Galthié, a surclassé les vice-champions du monde anglais (24-17), avant de lutter pour conserver la victoire, dimanche au Stade de France en ouverture du Tournoi des six nations.
Le XV de France, new look, rajeuni et inexpérimenté, a assommé des Anglais qui leur avaient pourtant prédit l’enfer mais étaient menés 17-0 à la mi-temps. Comme dans un rêve, tout est allé dans le sens français.
« Ce qui a fait que l’équipe a réussi, avec un écart de sept points, c’est sûrement d’abord l’investissement des joueurs, leur solidarité, notamment en seconde période, quand l’Angleterre est revenue au score », a expliqué Fabien Galthié après la rencontre.
Son homologue Eddie Jones avait promis d’apporter une « violence physique » et une « intensité » jamais vue par l’équipe de France. Mais la seule promesse tenue a été celle de Galthié.
Les patrons attendus des Bleus ont répondu présents: Charles Ollivon, d’abord, capitaine héroïque avec deux essais et un joli sauvetage à la 45e minute alors que le XV de la Rose semblait avoir retrouvé un peu de piquant; le troisième ligne Grégory Alldritt également, présent sur tous les ballons mais aussi Gaël Fickou, promu ‘capitaine’ de la défense par Shaun Edwards.
Le centre du Stade français, joueur le plus capé au coup d’envoi côté français, a éteint les Anglais en début de match, rassurant ses coéquipiers par son assurance, tant offensivement que défensivement.
Le « vétéran » de 30 ans Bernard Le Roux a lui aussi brillé, avec une vingtaine de plaquages, permettant aux Français de retrouver une solidité défensive. Le demi de mêlée Antoine Dupont a également tenu son rôle. A 23 ans à peine, le Toulou­sain a livré une prestation XXL et s’est transformé en sauveur pour son plaquage sur Willi Heinz (78e). Comme d’habitude. Et, en plus, Galthié a réussi ses paris.
L’ailier Vincent Rattez devait ainsi débuter la rencontre sur le banc. La blessure du Clermontois Damian Penaud au dernier moment, lors de l’entraînement du capitaine, l’a propulsé titulaire. Un sacré défi, relevé par le joueur de La Rochelle, avec un essai (5e) et une « passe décisive » pour son capitaine Ollivon (19e).

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter