Accueil » Social » Education – Faire des enseignants des agents de changement
Social

Education – Faire des enseignants des agents de changement

Les enseignants ont reçu une formation et des astuces pédagogiques de la part du ministère de l’Education Nationale

Le ministère de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle donne des astuces de pédagogie aux enseignants. Ces derniers sont les moteurs de changements.

 

« En arrivant en classe, les enseignants ne doivent pas se résoudre à transférer des connaissances. Ils doivent apporter du changement ». Tel est le discours du ministre de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Josoa Iarintsambatra Rijasoa Andriamanana, lors de sa première levée du drapeau avec les agents du ministère à Anosy, hier. Elle a été, certes, plus posée que lors de la passation qui a eu lieu vendredi et qui a été d’une ambiance tendue, mais ses messages restent les mêmes. Elle exige des changements. Elle a consacré une bonne dizaine de minutes à échanger des astuces pédagogiques aux agents du ministère, présents à cette cérémonie, hier. « Etre des apprenants à vie, maîtriser les stratégies de l’enseignement, être entrepreneurs, collaborer avec les autres, sont les caractéristiques que devraient avoir les enseignants, selon des recherches effectuées en 2015 », partage-t-elle.

Dans ses explications, Josoa Iarintsambatra Rijasoa Andriamanana invite ses collègues à bien élaborer leur préparation afin de bien maîtriser le sujet, à se mettre à la place des enseignés, à avoir l’esprit inventif, car, « on va créer des leaders et non des auxiliaires », à ne pas hésiter à demander conseil auprès de leurs homologues. « Si tu veux aller vite, marche seul. Mais si tu veux aller loin, marchons ensemble », cite-t-elle. Selon cette pédagogue, le feedback des élèves est important. Les enseignants devraient entretenir de bonnes relations et avoir du tact pour l’évaluation. C’est ainsi que  les enseignants deviennent des agents de changement.

L’arrivée d’une pédagogue à la tête de ce ministère apporte un nouveau souffle dans l’univers de l’éducation, dont la qualité n’a cessé de dégrader ces dernières années. « C’est une aubaine », réagissent quelques enseignants. « En tant qu’enseignant, je trouve normal que ce soit un enseignant avec des expériences pédagogiques qui soit à la tête de ce ministère », indique Didi Rakotoarisoa, enseignant dans un  lycée public d’Antananarivo.

Des enseignants restent toutefois sceptiques. Ils adressent une interpellation à leur nouveau ministre. «Pour améliorer la qualité de l’éducation, il faudra, vraiment, prioriser les enseignants. Savez-vous que nous achetons les cahiers, les stylos, et, parfois même, les ouvrages avec lesquels nous effectuons nos préparations, avec nos propres moyens ? Combien d’établissements scolaires publics disposent d’ouvrages avec lesquels nous puissions faire des recherches ? ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter