Actualités Social

Cinq autres sites à inscrire sur la liste Ramsar

En vue d’atteindre l’objectif de doubler la superficie des zones humides protégées, Madagascar envisage d’inscrire cinq autres sites sur la liste de la convention Ramsar pour la conservation des zones humides de haute importance internationale. L’inscription de cinq nouveaux sites (Ankara­fantsika, Nosy Ve Androka, Bemanevika, Sahamalaza, et Antrema) a été officialisée avant-hier, lors de la célébration de la journée mondiale des zones humides, mais le WWF annonce déjà que « les dossiers de cinq autres sites sont déjà prêts à être soumis pour rallonger la liste Ramsar ultérieurement ».
Le communiqué de l’ONG de protection de l’environnement ne donne pas la localisation des sites à proposer mais insiste sur l’importance de leur inscription. « Ces nouveaux sites vont grandement améliorer la reconnaissance internationale de la valeur de la biodiversité de Madagascar et contribuera à sa conservation à long terme », indique le communiqué, citant Simon Rafanomezantsoa, responsable en biodiversité terrestre de WWF Mada­gascar.
Les sites inscrits sont surtout reconnus d’importance internationale « grâce à leur grande richesse en biodiversité », mais aussi en raison des menaces qui pèsent sur cette biodiversité. L’inscription sur la liste Ramsar contribue ainsi à conserver la richesse de la zone concernée.

Bodo Voahangy