Accueil » Economie » Transport aérien – Connexion maintenue entre Madagascar et Maurice?
Economie

Transport aérien – Connexion maintenue entre Madagascar et Maurice?

Un avion  d’Air  Mauritius  à  l’aéroport  d’Ivato

Les vols commerciaux entre Madagascar et Maurice sont-ils toujours maintenus? Cette question s’est imposée lorsqu’un fait divers malheureux a défrayé les chroniques, dimanche.

La presse mauricienne, reprise par la presse Malgache a rapporté qu’une malgache d’une vingtaine d’années a accouché toute seule à bord d’un vol d’Air Mauritius, le 1er janvier, et a abandonné son bébé dans les toilettes de l’aéronef. La femme aurait bénéficié d’un visa de travail de deux ans à Maurice. Au-delà du fait divers, les observateurs se sont, ensuite, intéressés au fait qu’il y a pu avoir un vol entre Madagascar et l’île Maurice.

Une communication faite en conseil des ministres, le 17 novembre dernier, il a été indiqué que l’État envisage de suspendre les vols entre Madagascar et Maurice, au motif de «se protéger d’une invasion du variant Delta du coronavirus”. Il a été indiqué que le dernier vol devait être celui du 27 novembre. Certes, une communication en conseil des ministres n’est pas un acte réglementaire. L’opinion publique a, toutefois, considéré la mesure comme actée.

Le fait du 1er janvier indique, toutefois, que l’État semble s’être ravisé, ou du moins, a juste réduit la fréquence des vols, à s’en tenir à la publication d’un site d’information, hier. Une source auprès d’Air Mauritius contactée par ce média en ligne soutient que «des vols ponctuels”, sont maintenus entre Madagascar et Maurice. Que «les passagers sont surtout des personnes qui souhaitent passer les périodes de fête avec leur famille”, et que “si les vols ont pu avoir lieu, les autorités malgaches ont donné leur accord”.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter