Accueil » A la une » Industrie – Le projet « One District One Factory » sur les rails
A la une Economie

Industrie – Le projet « One District One Factory » sur les rails

Les  régions  et  districts  n’attendent  plus  que  l’implantation de  ces  unités  de  transformation  pour  se  développer.

Selon le président de la République la machine industrielle est déjà bien rodée et est déjà en marche.

«One District, One Fac­tory», (ODOF) c’est l’un des projets phares au niveau du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat (MICA) pour revaloriser à nouveau l’industrie locale dans le pays. Mentionné dans le discours présidentiel à l’occasion des vœux des fins d’année, l’ODOF semble ainsi être sur les rails selon Andry Rajoelina, président de la République, avec plus d’une quarantaine d’industries au compteur depuis le début de son mandat. Ainsi, tous secteurs confondus, la Grande île ressource précisément quarante-deux industries nouvellement créées depuis 2019.

« Le programme ODOF ou One District, One factory qui a pour objectif principal de produire localement les besoins en consommation des Malgaches est pleinement dans sa mise en œuvre. Chaque industrie qui s’implante dans une région ou un district, selon la filière, est porteuse d’opportunité comme le débouché des produits locaux vers la transformation et la commercialisation à grande échelle, la création d’emplois et source de revenus pour les familles et commerces de la région et du pays. » a expliqué Lantosoa Rakotomalala, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat à l’occasion d’une descente dans la région Itasy le mois dernier pour constater de visu les avancements du projet d’implantation des unités de production industrielle dans la localité de Soavinandriana.

Professionnalisation

En effet, une délégation du MICA des représentants du Syndicat des Industries de Madagascar (SIM) se sont rendus dans cette région récemment pour la réception technique de la première industrie catégorisée ODOF dans la catégorie « Industrie de la Coopérative agricole d’Arivonimamo » (Coagari), qui se spécialise dans la transformation de fruits et de tomates. Partie du constat qu’une grande partie des produits alimentaires est jetée en période de récolte en raison de la difficulté de leur écoulement, la transformation agroalimentaire fait partie des secteurs cibles dans le programme ODOF.

Outre la transformation des fruits et légumes, le développement de miellerie industrielle, la torréfaction de café, ou encore l’extraction de la vanille font partie des activités industrielles qui seront développées dans chaque district, dans le cadre de ce programme. La délégation a visité d’autres PMI à Miarinarivo, Ampefy et Soavinandriana afin de déterminer leurs besoins et identifier l’appui adéquat pour la pérennisation de leurs activités. Toute la chaîne de valeur est concernée car un produit fini d’une bonne qualité signifie une bonne qualité des matières premières et la professionnalisation des acteurs de la filière.

Ainsi, les artisans, les agriculteurs ainsi que les producteurs ont été approchés pour définir l’appui que le MICA avec les groupements puisse fournir.

« Nous accompagnons le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat dans sa vision de développer l’indus­trialisation régionale à travers le concept One district, one factory et grâce au rôle rassembleur de l’Onudi, des parte­nariats sont développés pour ce faire. » explique Vola Rakotondrazafy Andria­tahina, représentant pays de Onudi à propos de l’ODOF.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi