A la une Sport

Stade – 77 millions USD pour rénover Mahamasina

Le comité de pilotage du projet a détaillé la répartition des travaux sur dix-huit mois, hier.

Les travaux de rénovation du stade de Mahamasina débuteront ce lundi et s’étale­ront sur dix-huit mois au total. Le budget sera pris en charge à 100% par l’état.

Colossal. C’est le qualificatif parfait pour décrire le projet de rénovation du stade de Mahamasina et le budget qu’il implique. « C’est un projet 100% malgache, sans aucun financement extérieur. Un défi pour les soixante ans de notre indépendance. L’ensemble coûtera 77 millions de dollars », a annoncé Valery Ramonjavelo, secrétaire général de la Prési­dence, hier en conférence de presse à Antaninarenina. En ariary, l’Etat va donc débourser environ 280 milliards pour la construction du « Stade Barea ». Les 3,5 millions de Tanana­riviens, les 25 millions de Malgaches, sont en droit d’attendre un résultat exceptionnel de la part de l’entreprise chinoise qui s’occupe des travaux, China State Construction Overseas Development (CSCOD), vu cet investissement faramineux.

Les travaux, justement, débuteront ce lundi. « La première partie durera sur six mois. Il s’agira de démolir les tribunes actuelles, pour en bâtir de nouvelles. Leur capacité avoisinera 15.300 places. Elles seront prêtes pour la fête du 26 juin. Concernant les terrains annexes, ils seront toujours à disposition durant cette période… Des clôtures seront installées à partir de ce lundi. Et donc, il faudra prendre des dispositions spéciales par rapport à l’arrêt de bus à proximité et par rapport au marché hebdomadaire du jeudi », a, pour sa part, expliqué Gérard Andriamanohisoa, conseiller spécial du Président de la République.

Pelouse hybride
Pour mener à bien le projet, un comité de pilotage tripartite a été mis en place dernièrement. Il est composé de représentants du Pouvoir central, de la Com­mune Urbaine d’Antana­narivo et de la société CSCOD, une entreprise de renommée internationale qui compte notamment plusieurs aéroports internationaux parmi ses réalisations. Ce comité a bien évidemment effectué des consultations auprès de la Fédération Malgache de Football. Et ce, afin de bien cadrer le projet par rapport aux normes internationales imposées par la FIFA.

Après le mois de juin, la deuxième partie des travaux s’étalera sur douze mois. Elle comprend l’aménagement d’une pelouse hybride, accompagnée d’un système d’arrosage automatique et de projecteurs pour les matches de nuit ; l’élévation des gradins pour rajouter 9700 places supplémentaires ; l’installation d’un écran géant et de caméras de surveillance, la construction de l’habillage inspiré de la forme d’un « ravinala » ; ainsi que l’aménagement des différents locaux, boutiques, parking et d’une clôture trans­parente. « A terme, l’enceinte proposera 40.000 places individuelles. Concernant l’entrée, le site disposera de six grands portails. à l’intérieur, les spectateurs rallieront les gradins via vingt-huit points d’accès différents, selon la numérotation de leurs billets », a conclu Gérard Andria­manohisoa. Le Stade Barea sera ainsi fin prêt pour le deuxième semestre 2021.

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter