A la une Politique

HVM – Le sénateur Andriamandavy fustige l’IEM

Le sénateur Riana Andriamandavy VII dresse un bilan bien sombre de l’IEM.

À l’occasion du Nouvel An, le sénateur Riana Andriamandavy VII a envoyé un message de vœux à l’ancien président Hery Rajaonarimampianina. Une opportunité pour le sénateur HVM de dresser une comparaison entre les réalisations de l’ancien président et celles du régime actuel.

« Tout compte fait, ce sont vos réalisations dont le nouveau pouvoir jouit. Les nouveaux dirigeants sont passés maîtres dans l’art de la communication pour vous dénigrer alors qu’aucune de leurs promesses n’est réalisée et la corruption est à son summum », a-t-il souligné avant d’asséner que « l’IEM est une coquille vide » tel qu’il a été présenté par le ministre des Finances et du budget au Sénat. « Il n’existe aucun document détaillé sur l’IEM, excepté les grandes lignes présentées lors de la campagne présidentielle. Autrement dit, il n’y a pas de projet de développement concret et sur lequel on peut débattre », constate le sénateur.

Riana Andriamandavy VII a ainsi rappelé qu’alors que l’ancien président a construit des barrages dans les régions pour résoudre les problèmes de délestage et de manque d’eau, aujourd’hui la distribution d’eau avec des citernes constitue la seule politique de l’État. Il s’insurge également contre l’inutilisation des nouvelles gares routières Fisandratana pour résoudre les problèmes de transport et de la circulation alors qu’elles ont été inaugurées depuis longtemps.

D’autres infrastructures entamées à l’époque de Rajaonarimampianina sont prévues être achevées cette année ou l’année prochaine à l’image du nouvel aéroport d’Ivato, de l’extension du port de Toamasina qui est une des plus grandes réalisations de l’histoire du pays, des rocades d’Ambohitrimanjaka et d’Andranobevava… « L’État ne dispose pas financement pour entamer du travaux d’une telle envergure étant donné que les bailleurs de fonds hésitent à cautionner sa méthode », ajoute Riana Andriamandavy VII qui déplore également les dérives anticonstitutionnelles du pouvoir à l’instar de la nomination des gouverneurs, la suppression du Sénat créé par la Constitution de 2010 à l’époque de la Transition. Il soulève, par la même occasion, l’irrespect total des règles de passation de marché des marchés publics, les remblais sauvages pour boucler un tableau bien noir à son goût de la situation actuelle.

5 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • C’est qui lui ? Il ne faut pas s’attarder sur le cas de ce guignol un voyou de haute voltige qui n’échappera pas à la justice tôt ou tard à ce que l’on sache …

  • PFFF.
    Izany HVM izany efa tsy manana crédibilité sy lanja ary indrindra tsy toanteny eo anatrehan’ny Vahoaka Malagasy intsony vokatr’ireo ratra sy tsindron’antsy nataon’i Hery Rajaonarimampianina ny Vahoaka Malagasy tsivakivolo ka aoka ahay hanaja tena mba tsy hitombo ny baraka efa afaka taminareo.

    • Vous avez raison Monsieur rakotomalala du MAGRO mais peut être vous avez oublié que Rajao était derrière l’entrée clandestine de Ravalomanana de l’Afrique du sud surtout la peste et le choléra viennent de faire alliance récemment à Paris …