Accueil » A la une » Judo – Championnat de Madagascar : De belles batailles en vue
A la une Sport

Judo – Championnat de Madagascar : De belles batailles en vue

Un  superbe  ippon  que  l’on  risque  de  revoir  à  Ankorondrano.

La Fédération malgache de judo (FMJ) sous la houlette de son président Siteny Thierry Randrianasoloniaiko organisera le championnat de Madagascar 2021 au gymnase couvert d’Ankorondrano les 28 et 29 décembre. Une occasion pour les judokas de retrouver la compétition nationale après une longue période d’inactivité depuis 2019.

Les compétitions n’étaient pas assez nombreuses pour ne pas dire ine­xistantes depuis l’avènement de la covid-19, surtout avec l’annulation de la Coupe de Madagascar au mois d’avril pour le respect de gestes barrières. Pour éviter une année blanche, les sommets nationaux toutes catégories confondues (minime, cadet(e), junior, senior homme et dame) répondent bien aux attentes des athlètes et c’est une aubaine pour les judokas petits ou grands, hommes ou femmes de montrer ce qu’ils ont accompli depuis ces longues périodes d’inactivité.

Pour le DTN de la FMJ Jacques Rakotomalala, il a expliqué que : « Pour le moment, nous ne pouvons pas avancer des chiffres concernant le nombre des participants avant la date du 22 décembre, ce qui est sûr c’est que beaucoup de monde vont venir parce que cette joute nationale s’ouvre à toutes les catégories d’âge ». Pour le deadline, l’engagement de principe a été fixé pour le 6 décembre. Il est obligatoire pour les clubs qui seront hébergés au LTP.

Si l’engagement est définitif, il devra être envoyé au plus tard le 20 décembre à la Fédération. La formule de la compétition dépend du nombre des combattants.

Règle d’impartialité

Le combat se fera par finale directe si deux combattants seulement sont inscrits dans une catégorie. En cas de plusieurs combattants, le combat se fera suivant le système de poule.

Les compétitions seront régies par les règlements d’arbitrage de la Fédération internationale de judo. Et pour que la compétition respecte les règles et surtout le système de l’impartialité, chaque club devrait fournir un arbitre pour 5 combattants engagés. La commission d’arbitrage désignera les arbitres pour chaque combat et ils seront différents de ceux qui combattront. Le titre de champion de Madagascar dans une catégorie ne serait mis en jeu que si au moins deux clubs étaient représentés.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Il est bon que les Compétitions reprennent. Mais cela ne suffira pas pour faire monter le niveau de nos judokas. Il est impératif que les leçons des derniers Championnats d’Afrique et des J.O soient retenues, car ce fut une catastrophe (des éliminations directes dès les 1ers tours pour nos combattants). Qui pour observer, analyser, décortiquer surtout les faiblesses de notre Judo ? Qui pour faire des propositions d’entraînements personnalisés (bien ciblées) en fonction des tendances du Judo de 2021, dans l’optique des J.O de Paris ? Les qualifications se préparent dès maintenant … quel que soit le sport.