Faits divers

Andranomena – Un scooter pulvérisé suite à une imprudence

Sans lumière d’éclairage ni feu de signalisation, un scooter s’est pulvérisé contre une BMW. Le scootériste a été évacué à l’hôpital.

Des scènes à fendre le cœur. Eparpillé en morceaux sur la chaussée, un scooter était méconnaissable après un violent impact contre un Véhicule Utilitaire Sport (SUV) de marque BMW. Plongé dans l’inconscience, un jeune homme âgé d’une trentaine d’années était entre la vie et la mort lorsqu’il a été évacué à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andriana­valona. Sur les lieux du drame, sang, huile moteur ainsi que morceaux de plastique et de ferrailles maculaient l’asphalte. Les dégâts sont très importants sur la deux-roues. Le moteur s’est brisé en deux, la face avant a été littéralement arrachée, la carrosserie s’est disloquée après l’impact et le siège a été éjecté. Ces scènes de désolation se sont produites dans la soirée de dimanche aux alentours de 21heures à Andranomena.
Venant d’Andranomena et roulant en direction d’Ambohibao, la moto allait prendre l’entrée de la station-service Jovena lorsqu’il a été percuté de plein fouet par la BMW.

Réparateur de moto

Le scooter est une petite Yamaha Jog 4 de 50cc. « La BMW semblait rouler à une allure normale les phares allumés. En revanche, la deux-roues roulait à l’aveugle dans l’obscurité. Il n’avait aucune lumière d’éclairage ou un quelconque feu de signalisa­tion », relate Robert Andriantiana, témoin oculaire de l’accident. « Personnellement, je ne m’étais pas rendu compte qu’une collision s’est produite que lorsque l’impact a eu lieu. En tournant la tête, j’ai vu le motard projeté dans les airs et éjecté de son scooter en train de glisser sur le bitume. Celui-ci a arrêté sa course folle au bout de quelques mètres, alors que son occupant s’est écrasé juste à côté. Je ne l’ai pas vu porter de casque », poursuit le témoin.

Le motard est réparateur de moto d’après les personnes des environs. Il allait prendre du carburant à la station-service, lorsqu’il s’est retrouvé nez-à-nez avec le SUV. L’un des phares de ce dernier ainsi que le pare-choc sont sérieusement endommagés.

Très vite, des badauds se sont attroupés sur les lieux de l’accident, bloquant ainsi la route. Alors que le chauffeur du véhicule a proposé d’emmener le scootériste agonisant dans un centre hospitalier, un chauffeur de taxi qui affirme connaître ce dernier les ont accompagnés. Averti, le commissariat de police du sixième arrondissement à Ambohimanarina a, pour sa part, dépêché sur place des élément pour faire le constat. Entre-temps, des proches et amis du motard se sont rendus sur les lieux pour aussitôt rejoindre l’hôpital.