Accueil » A la une » PROJETS ROUTIERS – Les chantiers démarrent
A la une Politique

PROJETS ROUTIERS – Les chantiers démarrent

Les engins pour la réhabilitation de la RN 5 entre Toamasina et Foulpointe sont au taquet.

Le coup d’envoi de la réhabilitation de la route Toamasina – Foulpointe a été donné, hier. Les différents projets routiers en cours ou à démarrer incessamment ont également été présentés.

Top départ. La délégation présidentielle qui s’est rendue à Toa­masina durant le week-end a donné le coup d’envoi à la réhabilitation de la partie de la Route nationale numéro 5 (RN 5), entre Toamasina et Foulpointe, hier. Un événement pour annoncer, également, le démarrage d’autres chantiers de réhabilitation d’infrastructures routières dans le pays. C’est Jerry Hatrefin­drazana, ministre des Travaux publics, qui a annoncé la couleur.

Il a indiqué que la réhabilitation des points noirs de la partie de la RN 6 entre Antsohihy et Ambanja, celle de la RN 12 qui joint Farafangana et Vangaindrano, la RN 24 du côté de Mananjary, ainsi que la RN 34 entre Antsirabe et Miandrivazo, démarrera en parallèle à celle de la RN 5. À la lecture de la fiche technique du chantier engagé, hier, ces travaux sont inscrits dans le Projet développement durable des routes (PDDR). Plus précisément, il s’agit de la composante intervention d’urgence et contingence du PDDR, avec un financement de la Banque mondiale. Une réponse aux dégâts causés par les cyclones qui se sont succédés en début d’année. Le ministre Hatrefindrazana parle d’un financement avoisinant les 320 milliards d’ariary, pour 550 kilomètres de routes. Le projet compte, également, la réhabilitation de voies ferrées et des infrastructures électriques détruites ou endommagées par les cyclones.

Apothéose

Sur les projets routiers, le ministre des Travaux publics ajoute, par ailleurs, que le top départ de la réhabilitation de la partie de la RN 2 entre Antananarivo et Moramanga sera donné à la fin du mois. La RN 7, la RN 12 entre Vatomandry et Mahanoro et la RN 4 entre Antananarivo et Mahajanga sont, aussi, dans la liste des routes à réhabiliter. «Nous marchons à grand pas dans le domaine de la réhabilitation des routes», se félicite le ministre des Travaux publics. Faisant un clin d’œil au Cardinal Désiré Tsarahazana, archevêque de Toamasina, qui a assisté au lancement des travaux de la RN 5, hier, le membre du gouvernement annonce que la route entre Moramanga et Anosibe An’ala est dans la «To do list», du PDDR. S’agissant de la route entre Toamasina et Foulpointe, Andry Rajoelina, président de la République, affirme être au fait du calvaire des habitants, vacanciers et touristes. “Il est plus que temps de réhabiliter durablement cette route”, déclare le locataire d’Iavoloha. Il concède que tous les dirigeants qui se sont succédé ont réhabilité la partie de la RN5 entre Toamasina et Foulpointe, “seulement, après une année elle se détériore”.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter