A la une Social

Examen : Des fuites de sujet perturbent le baccalauréat

Des sujets et corrigés de physique-chimie et d’histoire et géographie de la série A ont circulé sur facebook. L’épreuve a été retardée et des candidats ont manifesté.

Panique. Très tôt le matin, des sujets d’examen ont été ramassés une heure après leur distribution dans un centre à Analamahitsy. Les candidats se sont étonnés de cette décision subite et aussitôt des bruits couraient sur l’existence de fuites de sujet. Certains centres ont débuté tardivement l’examen car le sujet a été remplacé par le sujet de garde. C’est le cas pour Ambohitrimanjaka, et Sabotsy Namehana. Au lycée technique d’Alarobia, les candidats ont commencé à hausser le ton, le sujet n’a pas été distribué à 7 h30. Les candidats sont sortis de leur salle pour le réclamer. D’après eux, au lieu de traiter le Français, le sujet en question était la Physique-Chimie. Un léger affrontement a eu lieu entre les étudiants et les forces de l’ordre. Les étudiants n’avaient pas envie de sortir de l’enceinte du lycée car l’épreuve de Physique-Chimie a été reportée vers la fin de la session. À Toamasina, la manifestation fait des blessés et une personne s’est évanouie parmi les candidats du lycée Jacques Rabemananjara et du lycée Stella Maris. La situation a été maîtrisée après l’intervention des différentes autorités sur place selon colonel Théodule Ranaivo­arisoa, chef de groupement de la gendarmerie à Toamasina.

Sujet de garde

À Imerintsiatosika, un proviseur et soixante-cinq élèves ont été pris, en flagrant délit, en train de traiter les sujets.
Pour que l’examen puisse continuer, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche a pris la mesure de diffuser les sujets de garde. « Une fuite de sujet a été détecté dans la capitale et à Toamasina. Pour ces deux provinces, on utilisera les sujets de garde pour les matières qui n’ont pas encore été traitées. C’est une mesure que nous avons toujours adoptée en cas de problème comme celui-ci. Ainsi les sujets d’Histoire-Géographie, de Physique-Chimie, de Science de la vie et de la terre et le sujet de Français pour la série A seront remplacés par ces sujets de garde », explique le professeur Laurence Raharimalala, directeur de l’enseignement supérieur. Pour le baccalauréat technique, l’épreuve de la Physique-Chimie se déroulera ce jour.

La ministre de l’Ensei­gnement supérieur et des recherches scientifiques, Blanche Richard a recommandé aux candidats et aux parents de rester sereins : « Une enquête a été ouverte par la gendarmerie. Des élèves et des enseignants ont déjà été arrêtés », a-t-elle souligné.