Accueil » Politique » Relations internationales – L’UE demande la facilitation des procédures d’investissement à Madagascar
Politique

Relations internationales – L’UE demande la facilitation des procédures d’investissement à Madagascar

Le président du Sénat Herimanana Razafimahefa a affirmé hier, sa volonté de faciliter les procédures d’investissement à Madagascar.

Ce ne sont pas les investisseurs qui manquent pour développer Madagascar, a dit Herimanana Razafimahefa, Président du Sénat, hier lors d’un point presse au Sénat Anosy.

L’Union européenne est un exemple vivant de cette demande. Elle demande la facilitation des procédures d’investissement dans la Grande Île. Notamment, il y a beaucoup de paperasses qui prolongent la procédure d’investissement. Herimanana Razafimahefa a affirmé que, « beaucoup d’entreprises veulent réaliser un grand investissement dans notre pays. Voilà pourquoi l’Union européenne a demandé la facilitation des procédures et marches à suivre pour un investissement à Madagascar». Les deux parties vont renforcer leur coopération pour le développement la Grande Île.

Selon les explications, le Sénat donnera également un coup de pouce pour l’amélioration de l’environnement. « Les membres du Sénat vont prendre une grande décision pour l’approvisionnement d’eau au sein des communes et des fokontany » annonce le Président du Sénat.

Pour le renforcement de coopération Madagascar – Union européenne, l’investissement se focalise sur le monde de la production d’énergie renouvelable. L’Union européenne partage son expérience dans le domaine avec les malgaches concernés.

Améloration industrielle

La population doit également être éduquée pour l’économie d’eau potable. Mais surtout en termes d’amélioration industrielle, à l’exemple de l’AGOA (African growth and opportunity act). L’Union européenne a financé Madagascar sous plusieurs angles. Elle a aidé la Grande Île pendant la saison de la pandémie coronavirus. Elle a fourni des vaccins comme Jansen et Pfizer.

L’Union européenne a également accordé une assistance au Sud pour surpasser le Kere. Elle a fait des investissements en termes d’alimentation, d’agriculture et dans de nombreux secteurs différents.

L’ambassadeur de l’Union européenne travaillant dans le pays a effectué une visite de courtoisie au Sénat, Anosy hier.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter