Accueil » A la une » Football – Mondial 2022 : Une défaite qui gâche la fête
A la une Sport

Football – Mondial 2022 : Une défaite qui gâche la fête

Une des rares occasions des Barea durant le match.

Pour son premier match dans le stade Barea flambant neuf, la sélection malgache a perdu. Défaite amère 0-1 face à l’équipe nationale béninoise, sur un but de Mounié en première période.

De l’aigre- « d’août » en plein mois de sep­tembre. Autant, on se réjouit de posséder désormais un magnifique stade. Autant, on se désole après la défaite des Barea devant les Écureuils (0-1).

L’ambiance était au beau fixe avant le coup d’envoi. L’atmosphère était affligeante après le coup de sifflet final. On est passé de la joie à la tristesse en l’espace de 90 minutes. Pour son premier match dans l’enceinte flambant neuf de Mahama­sina, la sélection malgache a perdu.

Pour sa première apparition dans le costume de sélectionneur, Éric Rabesan­dratana a perdu. Pour l’entame des éliminatoires du Mondial 2022, Madagascar a perdu. Ce revers laisse un (arrière) goût amer à cette journée du 2 septembre. Peu importe la perspective par laquelle on l’aborde.

Les défenseurs malgaches regretteront longtemps ce duel loupé dans les airs face à Mouné (23e ). L’atta­quant béninois s’est élevé plus haut que tout le monde dans la surface de réparation, pour marquer de la tête. Et que dire de la réaction de Melvin ou plutôt de son absence de réaction ?

Le portier des Barea est resté figé. Les Écureuils ont joué sans complexe et calmement. Et ils ont trouvé le chemin des filets sur leur premier tir cadré. En parlant de frappe cadrée, la première des Barea n’est arrivée qu’en seconde période.

Débordements

Les noms qui sont revenus le plus souvent dans les bouches des commentateurs de la TVM sont Métanire et Lapoussin. Les deux ont multiplié les débordements et dédoublements, puis ont cherché Hakim Abdallah dans l’axe. Seul en pointe, trop seul, il n’a jamais pu faire la différence. Des attaques sur les côtés, des centres ou des passes longues, encore et encore.

Voilà le style de jeu qui s’impose quand une équipe n’a pas de n°10. Sur les cinq milieux de terrain aligné, aucun n’avait le profil d’un vrai maestro pour diriger le jeu. D’où les enchaînements brouillons sur les rares fois où les Barea sont passés dans l’axe. D’où leur faillite à imprimer une animation offensive digne de ce nom.

D’où cette absence de réussite qui se prolonge (ndlr : 0 but sur les trois derniers matches). Certains dénonceront aussi le manque de complicité, démontré par les approximations au niveau des passes et des combinaisons. Le temps de préparation trop court y est pour beaucoup.

Les entrées de jeu de Ramalingom et de Carolus ont fait du bien. Sans pour autant permettre de renverser la situation. Madagascar s’est montré plus dangereux en fin de match, à l’image des nombreux coups de pied arrêté frappés. Sans pour autant égaliser. Et c’est ainsi que la Grande île perd devant le Bénin pour la troisième fois en trois confrontations.

9 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  •  » Lavitra ny afo ny kitay  » . Dur , dur le réveil et la gueule bois va durer longtemps . Et oui la vérité du terrain est implacable . On a bien épilogué à un moment sur cette équipe nationale les Baréa qui a un fond de jeu terne , ennuyeux et manque cruellement de talents qui font la différence dans un match de 90 mn . Tous les compartiments du jeu sont défaillants et pire l’envie n’est pas là . On est très loin du club M virevoltant de Peter Schnittger qui a fait tant palpité et rêvé tous les amoureux de football à l’époque . La défaite d’hier soir se résume clairement au réalisme et à l’efficacité des écureuils du Bénin . La qualification au Mondial du Quatar est mal barrée . Il faudrait penser dès maintenant à créer des pépinières d’écoles de football et tout passe par des centres de formations avec la détection précoce de jeunes talents . Ce splendide stade de Mahamasina rénové et qui a reçu l’homologation de la CAF est au mérite pour le pouvoir . Nous avons un président de la république qui aime le foot mais qui devrait se défaire du populisme et de la démagogie . La nomination de l’ancien entraîneur des Baréa à la tête de l’académie de sport de haut niveau , pour un personnage pas toujours  » clean  » , sonne comme un copinage et un parachutage certes suite à des circonstances n’honorant pas le sport .

    • Salama namako ô
      « SAO VARIANA NY AKANGA TSARA SORATRA KA MANARY NY AKOHO TAMANTRANO ary SAO DIA ATAO TOY NY VALALAN’AMBOA NY ETO ANTOERANA E KA NY TOMPONY AZA TSY TIA NY AZY »
      Tsy hoe hifanome tsiny tsy akory fa mba te hanana ny tsara mahatonga anay hizara e. Ny lesoka hitanay aloha dia ny « regroupement » izay tsy ampy velively. Mila mampifanaratsaina ny joueurs anie. Ny tanjaka aloha mety eo ihany ho andry zalahy « gasy-vahiny » fa tsy ampy izany e.
      Ny faharoa, toa manao « film » fotsiny ry zalahy mpilalao. Hoy ny zafikeliko (08 taona izy io, nijery tany) vao tonga: « Resy Barea ry Dada a. Passe passe fotsiny no nataon-dry zareo. » Ry zalahy « gasy vahiny » aloha tsy « hamonotena na hanimba ena eo e, fa aza manonofy isika e. Sao maratra na tapaka na ny toy izany ka … »very fihinanana » eo (tena entitra izany kanefa re aoka ny marina no haseho e.
      fahatelo: efa antitra ny antsika ny joueurs e (30 taona mahery daholo. Nefa ny an-dry zareo « Benin » tanora eritrerony avokoa. Aza mampme a!
      Tanzanie ve ny adve manaraka???? Aleo hita eo ndray e
      Vahaolana: jereo ny eto antoerana dia ireo no motive »o ». Mora ny miregroupe andreo. Ny eto ambony kianja, tsy tokony hifampitady fa « gestes semi automatiques » avokoa! Mila miaraka foana ny mpilalao fotoana vitsivitsy maharitraritra (2 volana fara faharatsiny) Coupe du monde anie io hatrehanao io fa tsy baolin-jarindaina e. Alaivo ohatra ny OSSUM taloha, zany no pépinière football, fahiny, nananganana ny « National » (Gaigy zany raha hilalao baolina. Rasoa/Babazy/Fandrata/Younous/Baovola/Rasamy mirahalahy…) Tena misavoure mihitsy ianao mijery satria miendrika spectacle. Any ampianarana miaraka, milalao baolina miaraka.
      Raha tsisy ny DT fa hoe efa maty « Debon » inona ny problema tsy hanaovana tolo barotra. Be dia be anie ny mahay baolina ary « makorelimbaoalina e.
      zay re fa mahereza e
      Fo spaoro

  • Rien n’est plus dur sur le plan international que de briller dans les sports collectifs, particulièrement pour les pays en développement comme le nôtre. S’il faut briller, ce sera dans les sports individuels (exemple de l’athlétisme chez les Jamaïcains ou les Kényans, de la Lutte ou du Judo chez les Georgiens ou Iraniens, etc …). Faut arrêter de rêver, de dépenser la majorité de l’argent pour le sport en direction du football, et surtout de centrer la réussite sportive de notre jeunesse principalement vers le football. Faut être réaliste et efficace. Est ce la volonté de nos Politiques ?? En tout cas, c’est dommage car le potentiel de nos Jeunes peut s’inscrire par exemple dans les sports de combat, l’Haltérophilie, pour prétendre aux podiums internationaux. C’est tellement évident !!!

    • Le Foot reste le sport roi et l’engouement planétaire est intact . Il n’y a que le ballon rond qui fait vibrer d’extase des milliards d’individus sur cette planète . Déjà le Karaté va être banni pour les prochains jeux olympiques en 2024 à Paris . Par contre pour le foot pays actuel et vu le match d’hier Samuel ETO’O se demande si c’est du « baolina an-tanimabary  » la prestation surtout de ces Baréa ! Ils n’ont pas vraiment mouillé leurs maillots ces mecs …

      • Le Foot est le sport où les joueurs sont achetés (avec des millions d’euros) comme des animaux afin de former des équipes performantes et financièrement rentables (Manchester, Réal, PSG, ..), car le but du jeu est d’avoir les meilleurs joueurs à chaque poste. Ces meilleurs joueurs se retrouvent ensuite dans les équipes nationales et essayent d’être performants ensemble. Jamais, jamais un pays en développement atteindra les phases finales sur le plan mondial. Le foot a besoin énormément d’argent. Alors que dans les sports individuels peut émerger un ou une athlète avec des qualités exceptionnelles. Nous avons des jeunes avec ce genre de qualités. Faut juste les détecter et les former. Jamais ce sera possible en foot. Soyez réaliste. Après, s’il s’agit d’endormir la populace, ok, proposez du foot … mais ne venez pas pleurer après (exemple des J.O de tokyo).

        • Votre animosité contre le monde du football est louche et surtout vous manquez cruellement de culture sportive . Des pays Africains comme la Tunisie , le Maroc , le Cameroun ou l’Afrique du Sud sont déjà arrivés en phase finale des différents coupes du monde . Parce que vous croyez que dans la boxe , le tennis ou la formule 1 ça ne pue pas les gros sous ? . Les joueurs de foot ne se prostituants pas mais c’est la règle du sport professionnel contemporain et les talents coûtent très chers . Surtout avec la mondialisation . Vous êtes minable et ridicule avec vos argumentations débiles et imbéciles car le foot restera définitivement le sport roi !

          • Rien contre le Foot. Mais c’est malheureux que les pays qui n’ont pas de gros moyens s’évertuent à tout prix à mettre tout le budget jeunesse et sport dans le foot alors que la jeunesse et le pays pourrait réussir dans certains sports individuels qui coûtent moins chers. Les Jamaïcains, les Kenyans, … l’ont compris: ce sont les meilleurs du MONDE dans leurs disciplines athlétiques. Un choix qui permet d’entendre parler de leur pays. L’haltérophilie, la lutte, la boxe, le judo, l’athlétisme … sont des sports où notre jeunesse peut réussir. De plus vous m’insultait, pourquoi ? La vérité vous fait mal ?? Notre pays est foutu avec des gars comme vous !!!

        • Apparemment le sport de niveau n’est pas votre dada . Dommage que vous vous versez dans la fausseté car au fond vous ne supportez pas l’emprise du football sur le monde entier .Il est malhonnête de s’autojustifier sur les sports individuels . Votre but c’est de dénigrer la réussite des joueurs professionnels de football . Vous n’avez qu’à commencer à taper avec le ballon dès votre jeune âge pour pouvoir rivaliser par la suite sur Lionel Messi ou Neymar qui gagnent des millions d’euros annuels . Le talent , Monsieur , se paie cher . En plus avec vos affirmations approximatives , vous desservez le sport individuel . Le sport Malgache n’a pas besoin de votre étroitesse d’esprit pour se faire une place dans une ou plusieurs disciplines sportives à l’échelon planétaire tôt ou tard .

          • Bla bla pour justifier votre Addiction au football. Jamais notre pays remportera la CAN / Trop compliqué d’avoir dans notre pays 11 joueurs de haut niveau en même temps, avec la préparation que cela suppose. Par contre, avec un haltérophile, une lutteuse, un judoka, bien détecté, bien formé, mis en préparation optimale dans un pays qui a les moyens on pourrait obtenir une ou plusieurs médailles d’or aux J.O. C’est un choix. Les Jamaïcains, les Kenyans, les Georgiens le font dans des sports précis … et jamais au football parce qu’ils n’ont pas les moyens … comme nous. Mais eux, obtiennent sur le plan international des médailles. Arrêtez de vous voiler la face. Cela devient de la bêtise …. A la place du cerveau, vous devez avoir un ballon !!!