Accueil » Economie » Emploi – Les travailleurs saisonniers laissés pour compte
Economie

Emploi – Les travailleurs saisonniers laissés pour compte

En temps normal, Hôtels et restaurants ont recours à des milliers d’emplois saisonniers à l’heure des grandes affluences touristiques. Avec l’avènement du coronavirus, le marché est aujourd’ hui au point mort, « à l’époque de la reprise de la peste en 2017, au moins, on savait qu’on allait s’en sortir, on avait une estimation du temps du chantier de nettoyage. Là, on est dans le flou. On se prépare comme on peut, sans savoir quelle sera la situation sanitaire d’ici deux à trois mois. On essaie de trouver des solutions pour éviter la casse. Le recrutement pour les emplois temporaires est, pour le moment, laissé aux oubliettes » déplore un propriétaire de bistrot dans un quartier touristique de la capitale.

D’un autre côté, les étudiants qui comptait sur la haute saison touristique pour se faire un peu d’argent afin de couvrir les frais de réinscription pour l’année universitaire à venir se retrouvent au pied du mur. Au moins d’août, Andry, étudiant en première année à l’université d’Antananarivo devait travailler comme serveur durant les mois d’août, septembre et octobre de cette année. Un restaurant lui avait promis une embauche mais le recruteur s’est désisté.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi